À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
À bout de patience !
L'écart entre la taxe de la Western Quebec School Board et celle de la Commission scolaire des Draveurs est aberrant. La situation dure depuis trop longtemps. Qu'attendent donc les élus pour rétablir l'équité ? J'ai 66 ans et aucun enfant à l'école. Par principe, j'ai encore payé ma taxe à la commission francophone. Mais je ne suis ni plus stupide ni plus riche que le citoyen moyen et à bout de patience. Cette incurie du gouvernement m'horripile. Je vous prie d'agir et bientôt.
Gilles Boileau, Gatineau
Que font les élus ?
Mon compte de taxe scolaire a augmenté de 9 % cette année. Que se passe-t-il ? Qui a eu une augmentation de salaire de 9 % cette année ? Facile : personne. À ce rythme-là, tous ceux pouvant transférer leur compte de taxes à la Western Quebec School Board le feront. Je pense sérieusement demander un transfert de mes taxes, mais d'un autre côté, les commissions scolaires francophones sont les grandes perdantes. Que font nos élus libéraux pour corriger ce problème ?
Michel Bouchard, Gatineau
La mémoire des électeurs
Au lancement de la campagne d'Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin tenait le discours rassembleur d'un équilibriste entre les partisans de l'asphalte et ceux des bibliothèques. Mais les électeurs se souviendront-ils des bancs de neige ou des sentiers culturels dans le Vieux Hull ? Des nids de poule ou des Mosaïcultures ? Des inondations ou du futur aréna Robert-Gertin ? Du Rapibus ou des hausses de taxes ? Tant de questions auxquelles les Gatinois devront réfléchir avant de donner une majorité au maire sortant qui croit que les villes jouent un rôle plus important que les simples services de base. 
C'est bien beau les fleurs, mais le 6 novembre, la population pourrait se réveiller avec la facture du bouquet. S'il est en plein contrôle de la voile et du gouvernail, lisez son programme, car les quatre prochaines années seront intéressantes à Gatineau.
Serge Landry, Gatineau
***
La question du jour
Rentrée parlementaire à Ottawa: quelles priorités le gouvernement Trudeau doit-il défendre en priorité ?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com