À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Le plomb dans l’eau

C’est le devoir des gouvernements d’assurer la sécurité et la santé de ses citoyens. Un des premiers critères de santé est l’accès à l’eau potable. Il est donc désolant d’apprendre qu’une étude sérieuse menée par l’Institut du journalisme d’enquête de l’Université Concordia conclut que sur sept villes canadiennes, Gatineau (avec Montréal) a le pire score et fait figure de « cancre » en matière de traitement du plomb dans l’eau, alors qu’Ottawa représente un « modèle. Sur tous les plans (contrôle de la corrosion, tests gratuits, aide pour remplacer des tuyaux en plomb, rabais pour des filtres, etc.), la réponse pour Gatineau est non, alors que pour Ottawa, c’est oui. La Ville de Gatineau a-t-elle l’intention de s’attaquer à cette menace pour la santé publique en suivant l’exemple de la ville voisine ?

Henriette Levasseur, Gatineau

Unilingues à Ottawa

L’air n’est pas seulement connu, c’est toujours le même. (Ville d’Ottawa : deux exemptions au bilinguisme, Le Droit, 10 octobre 2019) On pourrait croire qu’il n’existe pas de candidats à la fois compétents et bilingues. Imaginez les hauts cris si Ottawa osait nommer un francophone unilingue à un poste de haut fonctionnaire — évidemment, ce n’est qu’un exercice de la pensée puisque ça n’arrivera pas, en partie parce qu’il est à peu près impossible d’acquérir le niveau de compétence requis sans avoir appris l’anglais. 

Michel Bouchard, Gatineau

Une sexualité ouverte ?

Un article publié dans le journal («La jalousie, ça se contrôle», Le Droit, 2 novembre 2019) fait état des bienfaits éventuels, pour le couple, d’une sexualité ouverte. Or, nombreux sont les spécialistes qui sont d’avis que les problèmes de couple doivent se régler à l’interne, avec l’aide de professionnels de la santé physique ou mentale.

Isabelle O’Connor, Montcerf-Lytton

Complices de l’Espagne

Dommage que M. Roland Madou dans sa réplique à mon propos « Le Québec en liberté surveillée » (Le Droit, 1er novembre 2019) fait fi dans sa répartie du fait que, nous rendant complices de cette ignominie, nos représentants n’ont ni condamné ni même déploré cette décision despotique de l’Espagne, privant de sa liberté un citoyen (Carles Puigdemont) qui par des moyens démocratiques, a accompagné son peuple dans sa quête de liberté.

Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau

***

La question du jour :

Que pensez-vous du retour de Rick Chiarelli à la table du conseil municipal d’Ottawa, où il ne s’était pas présenté depuis que 13 femmes ont dénoncé divers comportements répréhensibles?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com