À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
L'espoir face au cancer
Le quotidien Le Droit a publié deux bons articles sur ce que vivent les familles et les intervenants auprès des victimes du cancer (« Le courage du clan Custeau » et « Un point de repère pour garder espoir », 25 septembre). Dans le même sens, un groupe marche présentement sur le chemin de Compostelle après avoir amassé des sous pour le Fondation québécoise du cancer. Certains participants sont de l'Outaouais, dont ma conjointe. Ils ont tous été touchés de près ou de loin par cette maladie et ont entrepris ce bel exploit. 
Pierre Frechette, Île -du-Grand-Calumet
Transparence nucléaire
Le député fédéral de Pontiac, William Amos lance un appel à la mobilisation contre le projet du consortium international de compagnies privées qui gère présentement les Laboratoires nucléaires canadiens (LCN) et tente d'établir un immense site d'entreposage de déchets radioactifs sur les berges de la rivière des Outaouais, à Chalk River (Le Droit, 22 septembre). Nous sommes d'accord avec M. Amos. Le public mérite mieux que la consultation proposée. Nous sommes en droit de voir tous les autres scénarios raisonnables qui ont été envisagés pour que l'on puisse assurer une gestion adéquate de cette problématique.
Par ailleurs, il y a une confusion dans le public en général au sujet de LCN. Malgré un titre qui laisse croire à une entité gouvernementale, LCN est un consortium de compagnies privées qui doit gérer des déchets dont le niveau de contamination va diminuer dans seulement des milliers d'années, alors que la survie de ces mêmes compagnies est assurée au gré des fluctuations boursières.
Benoit Delage, Directeur général,
Conseil régional de l'environnement et dudéveloppement durable de l'Outaouais (CREDDO)
Le 25 septembre...
Marie-France Lalonde et la fête des Franco-ontariens, le 25 septembre... Beaucoup de fumée mais pas beaucoup de feu. Regrettable !
Gilbert DesBecquets, Orléans
***
La question du jour
Le maire Pedneaud-Jobin les croit essentiels: les camps de jour font-ils partie des services de base que doit offrir une municipalité comme Gatineau?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com