À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Le « SugarLumberFest » ?
Comment le grand patron d'Ottawa 2017, Guy Laflamme, peut-il se porter à la défense d'un partenaire, Orkestra, qui a lancé une activité, le SugarLumberFest, coiffée d'un logo en anglais seulement dans le cadre des fêtes du 150e du Canada ? Et comment la Ville d'Ottawa a-t-elle pu sanctionner que le nom français de l'activité soit une « sous-marque » ? Imaginons la levée de boucliers si Ottawa avait lancé une activité avec un logo uniquement en français ! M. Laflamme, il y va de l'image publique d'Ottawa. Quant au maire Jim Watson, voilà encore un bel exemple de votre bilinguisme des petits pas, ce que vous vous targuez d'appeler le « Practical Bilingualism ». 
Alain Poirier, Ottawa
Trop lent, trop tard
Le temps de réponse du service d'urgence 9-1-1 m'attriste car une dame a perdu la vie. La police de Gatineau est arrivée trop tard. Le présumé responsable est en évaluation psychiatrique. Pendant ce temps, il était suivi par deux intervenants de l'hôpital Pierre-Janet. Qu'en est-il de notre sécurité ? Je suis en réflexion. Et pendant ce temps, nos élus se chamaillent et le maire Maxime Pedneaud-Jobin tente de récupérer la ballon qu'il a échappé. Et il a également mis trop de temps à répondre.
Francine Paquet, Gatineau
Écouter l'audio
La confiance envers le service du 9-1-1 à Gatineau est-elle affectée ? Pas du tout. On ne sait toujours pas ce qui a été dit au 9-1-1 et qui a résulté en une perte de vie. C'est trop facile de blamer le répartiteur, et de fermer le dossier. Comment peut-on juger lorsqu'on a aucune information valable sur ce qui a initié le délai... Il faut absolument que la police rende publique la bande audio de l'appel au 9-1-1. Je ne peux pas croire les versions offertes sans écouter cette source. L'autorité n'est pas une suprématie. De fait, l'éditorial de Pierre Jury, Des questions sans réponses (Le Droit, 25 janvier) offre une vision plus globale et plus complète du sujet à traiter.
Aimé Laître, Gatineau
***
La question du jour
Pourquoi Gatineau devrait-il, ou non, accompagner ses entreprises vers l'exportation en Afrique?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com