À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Le choix aux parents
Paul-François Sylvestre a reçu une très belle éducation catholique et nous nous devons de saluer ces religieux qui lui ont permis de s'instruire (« L'école publique pour tous en Ontario », Le Droit, 9 février). En Ontario, les parents ont raison de tenir aux deux systèmes éducatifs, un public et un religieux. Élever un enfant sans ses racines de foi, de langue, partie intégrante du legs de ses ancêtres est une grave erreur. L'école, la maison et l'église envoient un même message. Le système public répond aux familles qui ne se sentent pas liées par la foi ou qui sont de religions différentes, ou en raison d'une insatisfaction. Pourquoi ne pas laisser ce choix aux parents ? Pourquoi, comme le laisse entendre M. Sylvestre, devrions-nous démolir ce qui a pris tant de temps à bâtir ?
Jeannine A. Coderre, Orléans
Mon hôpital de Hull
C'est vrai qu'il manque de la peinture sur les murs, mais quand vous arrivez en ambulance et que l'on vous installe dans un endroit tout propre, que l'on vous prodigue des paroles chaleureuses et encourageantes, comme on s'en fout de la peinture !
Tout le long de mon séjour au 8e ouest, j'ai été traitée comme une personne « unique », tous étaient attentifs à mes besoins. Un mot d'encouragement, un sourire, même une blague, de nuit comme de jour. Le personnel mérite un milieu plus convenable. Malgré plein d'inconvénients, mes proches et moi disons merci et que nous vous admirons pour le beau travail que vous accomplissez ! 
Denise Labelle Labonté, Gatineau
Des condos adaptés?
Pour ramener les familles dans le Vieux Hull, il faudrait commencer par leur offrir une habitation adaptée. Ces tours à condos tels que le Vibe et le WE ne le sont pas. Des condos familiaux devraient inclure une salle de jeu intérieur, de réception, un parc extérieur sécurisé, un jardin communautaire sur le toit par exemple et peut-être une piscine intérieure. Si, en plus, Gatineau offre 7500 $ comme incitatif.
Christian Schingh-Laniel, Gatineau
***
La question du jour
Quelles impressions retenez-vous à la suite de la présentation du Red Bull Crashed Ice ce week-end à Ottawa?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com