À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
On s'en fiche
99,9 % de la population canadienne, et j'en suis, se fiche carrément de la réforme du mode de scrutin. Alors, mesdames et messieurs les députés, cessez vos larmes de crocodile.
René Thibault, Ottawa
Sur le ruisseau...
Dommage de ne pas pouvoir patiner sur le ruisseau de la Brasserie ! Je comprends les raisons qui ont mis fin à cette activité familiale. Mais les cols bleus qui ont les compétences, et la Ville de Gatineau qui a l'équipement... pourquoi ne pas organiser bénévolement une patinoire ? Pourraient-ils offrir un peu de leur temps pour que des familles sortent de la maison ?
Denis Girard, Gatineau
D'autres promesses
La réforme du mode de scrutin de Justin Trudeau nous rappelle d'autres fausses promesses des libéraux. Trudeau père avait combattu férocement la politique du gel des prix et des salaires des conservateurs de Robert Stanfield. Quelques mois plus tard, il adoptait cette politique !
Quelques années plus tard, chef de l'Opposition, Jean Chrétien avait promis d'abolir la TPS. Élu comme premier ministre, il n'a jamais donné suite à son engagement.
Les gouvernements libéraux continuent de croire qu'ils peuvent manipuler à leur guise le processus politique, les fausses réformes, les fausses promesses tout en anticipant que les Canadiens continuent de croire dans l'honnêteté et l'intégrité du parti et de son chef.
Jean-F. Raynault, Gatineau
Fausses insinuations
La liberté d'expression est un droit fondamental d'une saine société. Je ne me souviens pas de propos haineux de la classe politique québécoise au sujet des musulmans.
Un jeune homme dérangé s'est malheureusement laissé influencer par le discours haineux de la suprématie blanche et a tué d'honnêtes citoyens, de la même façon que d'autres se sont laissés influencer par le discours djihadiste et sont passés à l'acte. On entend dans les médias des insinuations à l'endroit de nos politiciens au sujet du tragique événement à Québec.
Emprunter cette voie est risqué ; il faut perdre le droit d'exprimer des opinions divergentes et avoir de sains débats publics. 
P. Philippe, Val des Monts
***
La question du jour
Qu'est-ce qui était le plus intéressant au Super Bowl LI: le match, les publicités ou le spectacle de la mi-temps?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com