À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Déçu de Desjardins

Je suis entièrement d’accord avec le point de vue de Maxime Pedneaud-Jobin (« GCM : Desjardins a une responsabilité, insiste le maire de Gatineau », Le Droit, 21 novembre) à la suite de la position prise par le Mouvement Desjardins face aux difficultés vécues par le Groupe Capitales Médias. Alphonse Desjardins doit se retourner dans sa tombe en voyant comment les dirigeants actuels dénaturent la mission du mouvement coopératif. 

Bravo Desjardins pour cette jambette au journalisme qui n’en avait pas besoin en ces temps difficiles, pour cette profession qui nous informe et nous instruit surtout. L’étoile de Desjardins pâlit de plus en plus : était-il nécessaire d’en ajouter une couche ?

Jean-Pierre Allard, Gatineau

Soins palliatifs incognito ?

La commission sur les soins de fin de vie vient de déposer son 4e rapport annuel, et pour une 4e année de suite, il n’y est question que de l’aide médicale à mourir et de la sédation palliative continue. 

Silence total concernant les soins palliatifs (soins de confort pour une fin de vie digne mais naturelle). Surprenant ? Prévisible ? Aberrant ?

Ward O’Connor, Montcerf-Lytton

Des sentiments partagés

Cette histoire de détention préventive du présumé prédateur sexuel Michel Giroux m’interpelle. Le droit à la présomption d’innocence se mesure à la sécurité du public et sa confiance en notre système judiciaire. 

J’ai beaucoup d’empathie pour les parents de l’accusé ; j’ai moi-même un garçon dans la vingtaine et je peux comprendre qu’on sente une part de responsabilité pour les actes répréhensibles de nos enfants.

Mais voilà : j’ai aussi trois filles dans la vingtaine. L’idée qu’un jour l’une d’elles puisse être victime de ce genre d’acte me remplit de crainte et de rage. Assurément, je ne suis pas le seul. J’applaudis avec soulagement le maintien de la détention jusqu’au procès. Ce choix s’imposait.

S. Sarrazin, via Internet

***

La question du jour :

Comment voyez-vous la nomination de Pablo Rodriguez comme lieutenant fédéral au Québec ? Réussira-t-il à freiner l’élan du Bloc québécois ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com