À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Un dépotoir qui pollue
Je ne suis pas du genre à me moquer des gens de façon méchante et je ne connaissais pas le «j'ai l'doua» que depuis une semaine. Toutefois, je trouve que la chronique de Denis Gratton minimise beaucoup l'origine du problème. Cette personne, qui habite ma rue, a fait un dépotoir à ciel ouvert qui pollue déjà notre nappe phréatique. Les réponses faites à l'époque démontrant bien la stupidité de la pensée s'accompagnant du geste. C'est bien dommage pour lui ce qui se passe mais avant de le faire passer pour une victime, peut-on dire que notre environnement l'est davantage et que nous allons subir son geste pendant encore longtemps ! Son passé ne l'autorise pas plus à nous rendre malade ! C'est bien dommage pour lui, mais qu'il vive comme nous, avec les conséquences de son acte.
Sophie Bertrand, Cantley
Inacceptable harcèlement
Depuis six ans que le harcèlement et l'intimidation dure pour ce pauvre homme qu'est Marc McDermott. Merci donc à Denis Gratton pour sa chronique «Le 'doua' à sa vie privée», Le Droit, 28 avril).
Personne ne mérite un tel calvaire... Il est grand temps que le Québec arrête de rire des moins fortunés et continue cet intimidation, méchanceté et dénigrement. 
J'ai honte d'être Québécoise quand je vois comment les gens sont irrespectueux envers autrui... J'espère que tout ce qui a été publié soit effacé, partout! 
Adèle Roy, Gatineau
Une rondelle ne fait pas...
Les Sénateurs d'Ottawa sont en train de faire mentir le proverbe : avec deux gains en poche dans leur série de deuxième ronde contre les Rangers de New York, ils nous redonnent de la fierté, de la joie au coeur et, tout compte fait, ils nous font vivre un printemps merveilleux et plein d'espérance.
Christian Larsen, Gatineau
***
La question du jour
Proliférations d'organismes communautaires et collectes de fonds : comment aider tout en enrayant les abus ?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com