À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Tout baigne
Je ne pensais pas que Justin Trudeau se réjouirait aussi vite de l'élection de Donald Trump. Avec quel enthousiasme il s'est dit « en faveur » de l'oléoduc Keystone XL, pour exporter encore plus de notre pétrole « propre ». Plus de sable dans l'engrenage, tout baigne dans l'huile ! L'an dernier, son gouvernement approuvait la vente de véhicules militaires à l'Arabie saoudite : des amis de l'Amérique ceux-là aussi. Et pour les paradis fiscaux, c'est « business as usual ». Quelle différence donc entre libéraux et conservateurs !
 Gilbert Troutet, Gatineau
Jeux de mots officiels
Selon Jim Watson, il est inutile de demander un statut de bilinguisme officiel pour la ville puisqu'Ottawa a déjà « un règlement officiel qui dit que la ville est bilingue » ! Bel exemple de sophisme ! Encore une fois, le maire d'Ottawa joue sur les mots. Grâce à Bob Chiarelli, qui en a d'ailleurs été récompensé par l'ACFO avec le titre de Francophile de l'année 2002, le règlement sur le bilinguisme a effectivement été « officiellement » adopté par Ottawa. Mais cela n'empêcherait nullement un futur conseil municipal de le retirer. La seule façon de rendre nos droits inattaquables, selon la Cour suprême, c'est de les incorporer dans une loi. Cette officialisation-là, aussi demandée par l'équipe Chiarelli, Watson l'a bloquée à Queens'Park quand il était ministre. C'est elle que nous revendiquons !
Roland Madou, Ottawa
Tant à faire ici
Aider à l'exportation en Afrique alors qu'il y a tant à faire à Gatineau... Quelques conventions collectives échues et le projet du futur centre Guertin. L'hiver n'est pas terminé et c'est tout un casse-tête de s'aventurer sur nos rues et trottoirs. L'éditorialiste Pierre Jury a bien raison lorsqu'il mentionne que le bon sens avait quitté la salle du conseil lorsque ce projet a été accepté (« Chimères africaines », Le Droit, 26 janvier). À moins que l'on ne voulait détourner notre attention momentanément pour nous faire oublier nos insatisfactions et inquiétudes ?
Francine Paquet, Gatineau
***
La question du jour
L'Ontario luttera contre l'engorgement dans les tribunaux par... les remises en liberté. Qu'en pensez-vous?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com