À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Un seul problème
Très satisfaisantes séries des Sénateurs, mais ils essayaient trop le jeu parfait en avantage numérique. Conséquence: deux minutes écoulées et aucun lancer ! C'est le problème majeur de cette équipe et rien d'autre.
Luc Robert, Gatineau
Bravo aux Sénateurs !
Les Sénateurs d'Ottawa ont droit à tout mon respect. Personne ne les attendait. L'entraîneur Guy Boucher avec toute sa fougue de vainqueur a gardé bien vivante l'étincelle du possible chez ses joueurs. Malgré des moments difficiles, ils ont formé un clan tissé serré et cru en leur rêve en éliminant Boston et New York. Les Penguins ont eu à travailler jusqu'à la 7e partie et en plus, en prolongation. Les Sens n'ont pas lâché: la bataille a été perdue, mais le rêve continue.
Jocelyne Desjardins, Gatineau
Une révélation
Jean-Gabriel Pageau fut une révélation pendant les séries des Sénateurs. Quel talent ! Il a de quoi être fier. Nous avons été impressionnés par les Karlsson, Brassard, Hoffman... et que dire du gardien Anderson. Les Sénateurs ont offert du très bon hockey sous la gouverne de Guy Boucher, mais les Pingouins étaient supérieurs et gagneront la coupe Stanley.
Rachel Biagé, Gatineau
Des sièges vides?
Les sièges vides au Centre Canadian Tire? Du jamais vu alors que les Sénateurs s'aventuraient loin en séries. Les croyants de la religion LNH commencent-ils à défroquer? Le « pape » Gary Bettman devrait ajuster son sermon. Dommage que le propriétaire Eugene Melnik n'ait pas offert ces sièges gratuitement aux plus démunis. Mais quand la machine à dollars ne peut s'arrêter, l'abus se fait sentir.
M-A Pelletier, Gatineau
***
La question du jour
À quoi vous attendez-vous du nouveau cher conservateur, Andrew Scheer?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com