À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Le jupon dépasse...
Dans le dossier Guertin, la sortie du conseiller Denis Tassé a l'air d'une manoeuvre électorale. Les fondements de sa démarche, appuyée par trois élus, sont injustifiés et mal placés dans le temps. Il aurait eu avantage à agir plus tôt.
Paul Peterson, Gatineau
Par transparence
Denis Tassé est le seul à mettre ses culottes? Par transparence, la Ville de Gatineau devrait aller en appel d'offres sur Guertin. Les citoyens doivent savoir combien coûtera le nouvel aréna. Bravo!
Denis Potvin, Gatineau

Un fond de vérité
Le maire Maxime Pedneaud-Jobin est dans tous ses états car le conseiller Denis Tassé ose dénoncer publiquement ses inquiétudes sur Guertin, d'ailleurs partagées par d'autres élus. J'appuie M. Tassé car il veut de la transparence et la fin des huis clos. Il doit y avoir un fond de vérité pour agacer le maire à ce point.
Francine Paquet, Gatineau
Douaniers unilingues
Le 28 janvier, mon frère et moi avons dû faire nos déclarations à des agents unilingues anglophones à l'aéroport d'Ottawa. Bilingues, nous ne voulions pas nous obstiner avec des agents en position de pouvoir. Mais être accueilli par un «Jeu neu pawrle pâ frwrancaise» à Ottawa?! Je refuse de croire qu'il n'y a pas assez de candidats bilingues pour combler ces postes. 
Nicholas Lussier, Gatineau
Et ça s'améliore?
Vingt-deux heures à l'urgence de Hull, ça vous dit? Sur une chaise déchirée avec un coccyx fracturé? Quand il n'y a qu'un seul médecin la nuit? Inacceptable!
C. Demers, Gatineau
***
La question du jour
Prêt de 372 millions $ du fédéral à l'avionneur Bombardier: d'accord ou pas?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com