À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Le paradoxe

Je ne sais pas quels sacrifices la population est prête à faire pour l’environnement mais je sais combien la population est prête à gaspiller pour détruire l’environnement : beaucoup d’argent.

Vous en doutez? Jetez un coup d’oeil aux 10 véhicules les plus vendus au Québec. Sept des ces 10 véhicules sont des camionnettes ou des véhicules utilitaires sport. Ils sont chers et sont un désastre pour l’environnement. Ils sont lourds et consomment beaucoup. Mais c’est ça que les gens veulent.

Alain Gingras, Notre-Dame-de-la-Salette


Climat nord/sud    

Bravo à la jeune Suédoise Greta Thunberg qui inspire des millions tout en brassant avec bravoure le monde politique et les dirigeants des compagnies. Toutefois, ces derniers en ont vu bien d’autres et monter un voile de propagande verte peut nous endormir rapidement car ils ne voudront surtout pas qu’on parle des jeunes déjà durement affectés par les changements climatiques dans l’hémisphère sud.

Dans le nord de l’Éthiopie les sécheresses durent depuis des années. Sans eau, on pense plutôt à notre survie. Faut pas se surprendre qu’ils coupent, boivent de l’eau contaminée, c’est la triste réalité. Ils ont déjà leurs rêves brisés. Parler de climat, c’est beau pour le nord mais on ne pourra pas sauver la planète sans le sud.

Carl Hétu, Gatineau


Que font-ils ?

J’ai peine à comprendre l’animosité dirigée vers Greta Thunberg par les correspondants Gilles Favreau et Daniel Rollin (Le Droit, 26 septembre). Voici une jeune femme intense et engagée pour sa cause. Je trouve très lâches ces adultes dans leur confort et depuis leurs claviers qui osent critiquer une enfant qui essaye d’améliorer notre planète. Et eux, que font-ils? 

Andrée Villeneuve, Gatineau 


Le cynisme

Le commentaire insipide du correspondant Gilles Favreau à l’égard de la jeune militante Greta Thunberg illustre tristement le cynisme des climatosceptiques. 

À 16 ans seulement, cette jeune est pas mal plus inspirante et courageuse que ce monsieur! 

Jacqueline Pelletier, Ottawa

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Statut particulier de l’Outaouais en santé : 12 ans après, encore des lacunes. Combien de temps doit-on donner au gouvernement de la CAQ ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.