À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un financement inadéquat

Bravo au ministre Mathieu Lacombe pour finalement reconnaître le manque de financement envers l’Outaouais alors que pendant plusieurs années, aucun autre député n’aurait osé proposer une telle motion. Maintenant pour bien paraître, les libéraux auraient voulu une motion plus forte ? Où étiez-vous pendant toutes ces années ?

Richard Gauthier, via Internet

***

Il faut du culot!

Il faut du culot, pour être poli, d’affirmer comme le député André Fortin l’a fait, que la motion reconnaissant le sous-financement en santé, n’est pas allée assez loin, ou qu’on ne leur avait pas demandé. Après plus de 15 ans au pouvoir, il n’est jamais venu à l’esprit des libéraux  de faire une telle proposition. Leurs élus ont toujours été plus redevables à leur parti qu’aux citoyens de l’Outaouais.

Jean-Pierre Arcand, Gatineau

***

Pourquoi changer la date ?

Changer la date de l’Halloween n’est pas une bonne idée. Comme la météo est assez imprévisible, ça pourrait être pire le lendemain. De plus, ceux qui ont prévu ouvrir leurs portes le soir du 31 octobre ne sont peut-être pas disponibles le 1er novembre et ceux qui n’étaient pas disponibles le 31 n’ouvriront sans doute pas plus leur porte un autre soir! On a connu toutes sortes de conditions climatiques depuis que la collecte de bonbons se fait le 31 octobre et les enfants intéressés étaient toujours présents, peu importe la météo!  

Lise Pelletier, Gatineau

***

Qu’on ne change pas !

Bravo aux municipalités de Gatineau et d’Ottawa d’avoir maintenu la fête d’Halloween le 31 octobre comme il se doit. Toute la journée d’hier, les médias ont décrié la mauvaise décision de nos deux villes de ne pas reporter à vendredi la cueillette de denrées des petits ‘monstres’ à cause d’une pluie qui aurait frisé le déluge du temps de Noé. La pluie a été faible durant toute la période où normalement les jeunes font la cueillette. Selon les experts météorologiques allons-nous célébrer la fête de Noël le 26 décembre parce que l’on annonce deux ou trois cm de neige le 25?  

Jacques Henri, Gatineau

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Le ministre de l’Environnement se donne des pouvoirs inégalés avec la fin du Fonds vert : doit-on endosser cette direction ?

Le ministre de l'Environnement, Benoît Charette

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.