À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Des contribuables oubliés
L'Ontario oublie les propriétaires de résidences secondaires dans les politiques de dédommagement dans le cas de l'inondation. Pourtant ils paient des impôts comme les autres. Pourquoi pas une certaine forme de compensation, même moindre que celle des résidences permanentes?
Gilles Leroux, Ottawa
Truc pour remplir des sacs de sable
Pourquoi ne se sert-on pas des épandeuses de sel pour remplir les sacs de sable? Il suffirait de remplacer le sel par le sable. Ce serait beaucoup plus rapide et plus facile! En ajoutant un support pour retenir les sacs, la tâche devient encore plus facile. Il est trop tard pour cette fois, mais c'est à retenir pour la prochaine fois qui espérons, n'est pas pour bientôt. 
Jean-Guy St-Arnaud, Gatineau
L'impact du climat
Pendant que l'Outaouais et d'autres régions croulent sous des inondations inouïes signalant clairement un changement climatique, le fédéral se joint à 196 autres gouvernements à Bonn pour discuter de la mise en oeuvre de l'accord de Paris sur le climat. Ottawa appuie par ailleurs le développement des sables bitumineux et la construction de nouveaux oléoducs, menaçant climat et rivières. Tout ce que le Canada offre à la lutte pour sauver le climat est encore de la pollution. Quelle hypocrisie, quelle honte!
Bernard Taylor, président, OUI Québec Outaouais
Une France soulageante
Quel soulagement ce fut que les Français n'aient pas été aussi dupes que les Américains en n'élisant pas une copie conforme de cet énergumène irrationnel qu'est Donald Trump. Bravo les Français! 
Claude Bastien, Gatineau
***
La question du jour
Avouant une relation sexuelle avec une mineure, Don Meredith renonce à son poste au Sénat. Avait-il le choix?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com