À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
La Barbade, arnaque fiscale
La Barbade est un pays de 439 km carrés et une population de 278 000 personnes. Taux d'imposition : 0,5 %. Nos multinationales s'arrangent donc pour déclarer leurs profits sur cette petite île des Antilles. Ils peuvent par la suite rapatrier ces fonds totalement exonérés par cet article de la loi fiscale canadienne qui prévoit que si des profits ont déjà été imposés ailleurs, il serait immoral de leur faire subir une double imposition. Cette situation aberrante perdure depuis plusieurs années. Seulement en 2014, ce sont 71 milliards $ qui ont ainsi échappé à la fiscalité canadienne. Mercredi, le parlement a défait une motion du Bloc Québécois pour mettre fin à cette arnaque fiscale parce que libéraux et conservateurs ont voté contre. C'est à se demander à qui ces politiciens sont redevables !
Gaston Carmichael, Gatineau
Un visionnaire
Le projet Le Columbia ? Bravo à un visionnaire qui croit dans sa ville et qui aime sa ville !
Sébastien Lavoie, Gatineau
Des condos à louer
Le projet de condos Le Columbia semble être destiné au marché de location.
Les promoteurs immobiliers continuent de construire des condos en dépit du fait que le nombre d'unités dépasse largement la demande, ce que reconnaît la SCHL.
Ils se tournent vers le marché de location et la mise en marché s'apparente à du dumping. Est-ce que leur bas coût de revient leur permet de louer moins cher en attendant que le marché puisse leur permette de vendre ?
Les deux ou trois mois gratuits et les électroménagers fournis créent des difficultés pour grand nombre de petits propriétaires qui délaissent le marché de location.
Qu'arrivera-t-il lorsque le marché permettra aux promoteurs de vendre tous les condos qu'ils louent en attendant ?
Pour ce qui est de la tour proposée sur le boulevard Saint-Joseph, difficile de voir qu'il respecte l'architecture d'une maison de style géorgien, construite en 1837.
Marc Rhéaume, Gatineau
***
La question du jour
Comment réagissez-vous à la hausse de tarifs à la STO?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com