À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Jamais un succès...
Ne vous laissez pas duper, depuis son ouverture en 1978, l'aéroport de Gatineau a toujours été déficitaire. Du temps de Gilles Rocheleau auquel se réfère le correspondant Bertrand Fortin (« À Québec en avion », Le Droit, 14 décembre), bien avant la fusion, seuls les contribuables de Gatineau épongeaient les dettes. Maintenant, toutes les ex-villes payent cet éléphant blanc. Nos taxes, les subventions fédérales (plus de 5,5 millions $ entre 2008 et 2014) et que dire des subventions provinciales... peut-on appeler cela un succès lorsque le même contribuable, mais via des paliers de gouvernements différents, renfloue ce gouffre financier ?
Nicole Dupuis, Gatineau
Merci au CLSC
Un fâcheux accident m'a fait perdre mon été, moi que l'on surnomme le « maire de l'île Kettle ». J'ai eu besoin de soins et je tiens à ce que tout le monde sache combien j'ai été bien traité au CLSC De la Gappe. J'ai grandement apprécié le dévouement du personnel qui y est très compétent, humain et sympathique. Je n'ai jamais eu à attendre à l'accueil et je ne puis dire que des bonnes choses de tous les autres. Pour ne donner qu'un exemple, une infirmière m'a même fait une provision de ketchup vert. Se faire accueillir par des personnes si dévouées et attentionnées est tellement réconfortant, c'est sans doute le baume qui fait le plus de bien à nos bobos. Un grand merci au personnel du CLSC De la Gappe.
JP Gagnon, Gatineau
Au parti à rembourser
Le maire de Québec, Régis Labeaume, a été invité à la mi-novembre pour assister à une collecte de fonds pour le parti Action Gatineau. Le total des frais s'est chiffré à 2867,50 $. Voici le sommaire des dépenses : 
• accueil et souper 387,68 $ pour cinq personnes ;
• location de salle 1486,95 $ ;
• frais de régie et technique 597,87 $ ;
• cadeau pour M. Lebeaume 200 $ ;
• service de chauffeurs 195 $.
Les contribuables n'ont pas à payer pour une collecte de fonds pour quelque parti que ce soit. Le parti devrait donc rembourser la somme au complet.
Pierre Leduc, Gatineau
***
La question du jour
Magasinage de Noël chez les Sénateurs: quelle acquisition souhaiteriez-vous voir à Ottawa?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com