À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Don Quichotte… et marque !

Contrairement à ce que semble penser Allan Tremblay (« Notre Don Quichotte », Le Droit 2 mars 2020), tout ne peut pas toujours se régler instantanément. Avec certains peuples, il faut nécessairement passer par le temps des palabres. Nul n’est parfait, donc Justin Trudeau non plus. Mais notre premier ministre a compris, lui, contrairement à François Legault, qu’il ne fallait pas brusquer les choses avec les autochtones, et que c’était la seule façon de réussir ! Les commentaires injustes envers les politiciens sont émis la plupart du temps par des gens qui croient connaître la question après avoir lu les avis de journalistes partisans ou des fake news sur les réseaux sociaux. 

Quand on ne connaît qu’une partie du problème, il est facile de critiquer. Cependant, plus on a des responsabilités, plus on constate à quel point c’est difficile de trouver le juste équilibre entre toutes les contraintes qui sont souvent contradictoires ! Au lieu de les critiquer systématiquement, remercions les politiciens qui s’emploient objectivement à trouver les meilleures solutions pour le bien-être de la population. Il y en a dans tous les partis, mais il faut protéger l’espèce !

Roland Madou, Ottawa

Pas une décision politique

Dans un monde idéal, les autorités canadiennes auraient dû/pu rapatrier les Canadiens aux prises avec le COVID-19, mais ce rapatriement est une décision médicale et sanitaire, nullement politique.

René Thibault, Ottawa

Pour une discussion intelligente

Je déplore que Le Droit ait jugé bon de publier le commentaire d’Allan Tremblay paru dans l’édition du 3 mars 2020. Il s’agit d’une attaque personnelle hargneuse qui s’approche dangereusement de propos haineux. Je ne défends pas nécessairement M. Trudeau, mais le traiter de « mitaine » et le réduire à un clown qui « aime se costumer et jouer des rôles », cela dénote un manque de respect fondamental à l’égard de notre premier ministre démocratiquement élu. C’est le genre de commentaire qui en attire d’autres du même acabit et cela ne contribue nullement à une discussion intelligente sur des questions importantes.

Henriette Levasseur, Gatineau

***

La question du jour :

Utilisez-vous plus ou moins de sacs à ordures depuis la mise en place des restrictions concernant les ordures ménagères à Gatineau ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com