À propos du million du docteur Arruda

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
On fait grand cas du nouveau contrat signé entre le gouvernement caquiste et le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda: près de 1 million $ sur trois ans.

Pourtant, s’il redevenait simple médecin spécialiste, il gagnerait plus encore, s’il le voulait. Cela donne une idée des ententes désastreuses conclues entre la Fédération des médecins spécialistes et les libéraux depuis l’accession au pouvoir de Jean Charest, en 2003.

Sylvio Le Blanc, Montréal

++

HONTE À LA LNH!

En fin de semaine à Toronto, avant le premier match des séries opposant le Canadien de Montréal aux Penguins de Pittsburgh, la Ligue nationale de hockey (LNH) a diffusé une vidéo rappelant l’importance de lutter contre le racisme systémique et les injustices sociales.

Belles paroles, mais dans la réalité, au moment de passer aux choses sérieuses, le chanteur Michael Bublé n’a interprété que la version anglaise de l’hymne national, provoquant la colère de nombreux Québécois sur les réseaux sociaux. «Black lives matter», sauf semble-t-il pour les nègres blancs d’Amérique.

«Pas foutu de faire l’hymne national dans les deux langues... Merci, NHL», a écrit sur Twitter l’ancien maire de Montréal Denis Coderre, en furie.

Étant donné que la partie se déroule dans les faits dans une ville canadienne, l’hymne national aurait dû être chanté dans les deux langues officielles du pays. Mais ceci n’a pas semblé déranger les journalistes sportifs de TVA Sports qui n’en ont fait aucune mention dans leurs nombreux commentaires insipides.

Honte à la LNH qui a repris ses activités, après plus de quatre mois d’absence, avec un manque total de respect envers le fait français au Canada. Ses dirigeants auront-ils le courage de s’en excuser?

Marcel Gilbert, Lac-Saint-Charles