Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Du surf sur la vague près des logements d’Habitat 67
Du surf sur la vague près des logements d’Habitat 67

Notre été à Montréal

Philippe Julien-Bougie
Philippe Julien-Bougie
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
«Je reviens ENFIN à Montréal», entonnerait sans doute Robert Charlebois sur le pont Jacques-Cartier en direction de la métropole. Métropole culturelle, économique et culinaire du Québec, la ville aux 100 clochers séduit, en temps normal, les touristes du monde entier. Cette année, nous l’aurons presque uniquement pour nous! Enfourchez un Bixi et découvrez tous les recoins du 514. N’oubliez pas au passage les sorties au parc et les virées dans les restaurants. Devenez urbain, peu importe la sorte de touriste que vous êtes!

Café Maison Oflore

L’avenue Duluth, située entre le parc Lafontaine et le Mont-Royal, est légèrement en marge des grandes artères. Très coquette, elle abrite de petits cafés, des boutiques tendance et plusieurs murales qui s’agencent parfaitement avec l’architecture.

La Maison Oflore s’intègre naturellement dans le décor. La terrasse avant, à même le trottoir, en charme plus d’un. Autant café que galerie d’art, l’intérieur du commerce a de quoi rendre jaloux les créateurs Pinterest.

La spécialité? La limonade maison, ils en proposent de plusieurs saveurs. Cependant, ce qui marque la mémoire des visiteurs, c’est la cour arrière du café. La terrasse toute en bois et entourée de verdure est idéale pour savourer un café matinal accompagné d’un bon livre. Si les petites tables sont toutes occupées, un hamac, à l’ombre d’un grand arbre, peut aussi faire l’affaire!

511, avenue Duluth Est, Montréal, www.oflore.com

Bota Bota Spa-sur-l’eau

Ce traversier des années 50 converti en spa des plus modernes est accosté au Vieux-Port depuis 2010. Dès son ouverture, le Bota Bota s’est implanté dans le quotidien des Montréalais friands de détente. Bota Bota signifierait goutte à goutte en japonais. Le doux balancement créé par le mouvement de l’eau a de quoi hypnotiser les voyageurs qui désirent profiter d’un moment seul. Un sauna flottant avec vue époustouflante sur le fleuve assure un sentiment d’évasion où sont libérées les angoisses du quotidien. Pour ceux qui n’ont pas le pied marin, une zone de relaxation terrestre a été inaugurée en 2015.

Entrée McGill, intersection des rues De la Commune et McGill, Vieux-Port de Montréal, botabota.ca

Le Bota Bota Spa-sur-l’eau

Les Affutés

À l’ère où les bienfaits d’acheter local sont mis de l’avant, rien n’est plus local que de le construire soi-même. Les gens qui se lancent dans la conception ou la réparation de leurs objets personnels ont tendance à utiliser YouTube pour s’éduquer. Ce qui est un excellent réflexe abordable pour découvrir les rouages du fait maison. Mais si on veut le faire en étant conseillé, certains ateliers montréalais accompagnent les «patenteux» en devenir dans leurs projets d’ébénisterie, de menuiserie et de couture.

Du nombre, le collectif les Affutés propose des cours d’initiation à l’ébénisterie des plus originaux comme construire son propre skateboard ou son horloge en bois en un après-midi. En plus d’avoir accès aux outils et au matériel nécessaire pour vos projets, vous découvrirez des trucs et astuces que les YouTubers peuvent parfois oublier de mentionner dans leurs tutoriels. C’est le meilleur moyen d’apprivoiser de nouveaux défis sans complexe.

6552, boulevard Saint Laurent, Montréal et 1385, rue Ontario Est, Montréal, www.les-affutes.ca

Les ruelles vertes

Fouiner est un mot d’ordre pour découvrir la nature dans les coins les plus urbanisés de cette ville qui compte environ 450 ruelles vertes. En marchant dans les ruelles, on est plus souvent épaté qu’en se promenant sur le trottoir. Ces oasis de verdure sont partout et viennent au monde par le travail de comités citoyens. Les enfants y jouent et les parents y organisent des 5 à 7. Les bacs à fleurs côtoient les plantes grimpantes pour offrir un peu de fraîcheur aux habitants et aux visiteurs en pleine canicule.

Le Mont-Royal

Le parc le plus connu de la ville, celui du Mont-Royal, a été aménagé par le célèbre Frederick Law Olmsted ayant également conçu le Central Park de New York. Le belvédère, le lac aux Castors et les multiples sentiers ont de quoi émerveiller les amoureux de l’environnement. S’il vous plaît, ne nourrissez pas les ratons laveurs et les écureuils que vous croisez, ils pourraient devenir plus gros qu’ils ne le sont déjà… Si c’est possible!

Espace pour la vie

Le Stade olympique sert de repère géographique à Montréal. Si vous marchez dans sa direction, c’est que vous allez vers l’est.

Les amoureux de la nature et de la science ont le devoir de marcher vers l’est. Au pied du Stade, ils découvriront l’Espace pour la vie qui comprend : le Jardin botanique, le planétarium, le Biodôme et l’Insectarium.

Fondé par le frère Marie-Victorin lui-même en 1931, le Jardin botanique de Montréal abrite plus de 22 000 espèces végétales. Des jardins thématiques en serres et à l’extérieur s’étalent sur 75 hectares et procurent tous, à leur façon, un sentiment de sérénité.

Le Biodôme, quant à lui, se situe dans l’ancien vélodrome des Jeux olympiques de 1976. Il s’agit d’un musée «vivant», où les animaux sont rois. Les manchots, les capybaras et les lynx habitent des écosystèmes adaptés. Vous traverserez l’Arctique, la forêt tropicale et même la forêt laurentienne. Qui a dit qu’il était impossible de voyager en pandémie?

Au Planétarium Rio Tinto Alcan, le voyage est dans l’espace. Dans ce musée spécialisé en astronomie, il faut s’installer confortablement sur un pouf et regarder un plafond en dôme. Il se transformera en ciel étoilé et en écran de 360 degrés qui transporte les visiteurs à des années-lumière de la planète bleue.

Un pique-nique au parc Maisonneuve, adjacent, est également fortement conseillé. Ce parc fait partie intégrante de l’identité de l’est de la ville. Les chances de croiser une tondeuse sont plutôt rares au parc Maisonneuve, ce sont les moutons de la ferme Biquette qui font le travail!

L’ornithologie aux Îles-de-Boucherville

De l’autre côté du Pont Tunnel, entre la 132 et l’autoroute 20, le parc national des Îles-de-Boucherville surprend. Les visiteurs se posent tous cette question : sommes-nous réellement à quelques kilomètres de Montréal? Les sentiers au bord du fleuve Saint-Laurent et le canot y sont certes très appréciés. Mais, ce parc de la Sépaq est également populaire pour une activité tout autre. L’ornithologie.

Plus de 280 espèces d’oiseaux ont été répertoriées sur les cinq îles qui constituent le parc. Certains ateliers d’initiation sont aussi accessibles aux observateurs débutants et aux familles.

Naviguer sur le canal Lachine

La promenade sur les rives du canal Lachine est indéniablement un classique des activités romantiques. Après avoir dégusté des fraises dénichées au Marché Atwater, vous tomberez par hasard sur un kiosque de location d’embarcations nautiques. Audacieux, vous ferez fi du traditionnel kayak ou du canoë classique, vous partagerez plutôt un pédalo en forme de cygne. C’est souvent en situation de crise qu’on découvre la véritable nature de notre douce moitié. Comprendre comment piloter un pédalo ne fait pas exception à la règle. ;-) Plus sérieusement, cette escapade sur l’eau permet de voir la ville d’un tout autre angle tout en rigolant.

2727 B, rue Saint-Patrick, Montréal, www.aventuresh2o.ca

Le Cinéma Moderne

Prendre un café avant le film et une bière de microbrasserie après, c’est possible au Cinéma Moderne. Rien de moins qu’un Café-Bar-Cinéma, cette coquette salle de 54 places offre une programmation qui détonne des grandes bannières. Les films d’auteur y sont servis en abondance. Cet antre chaleureux du 7e art séduira aussi par sa terrasse qui donne directement sur la rue Saint-Laurent.

Cette année, une nouvelle équipe a pris les rênes du Cinéma Moderne. Les deux anciennes directrices ont lancé un nouveau projet intitulé le Cinéma Public. Il s’agit, pour l’instant, d’un site Web où certains films sont disponibles en location. Dès l’été, le Cinéma Public proposera des projections extérieures à Montréal.

5150, boulevard Saint-Laurent, Montréal, www.cinema moderne.com

Le Cinéma Moderne

Le mercredi swing

Chaque mercredi soir, des cours d’introduction au swing sont offerts au VV Taverna dans Rosemont. Les leçons sont données par l’école de danse Swing ConneXion. Cette initiation à la discipline dure une heure et, tout de suite après, lorsque vous avez bien assimilé les pas de danse, un orchestre vient donner un spectacle sur place. La musique en direct donne une vie toute spéciale à la fête. La piste de danse ne discrimine personne, même les timides y voient une opportunité libératrice.

Si vous n’êtes pas à Montréal le mercredi, Swing ConneXion donne également des cours d’initiation les dimanches au bar le Lab. Contrairement à la soirée avec musiciens qui coûte 10 $, la soirée au Lab est gratuite.

• Swing ConneXion 4475, boulevard Saint-Laurent, Suite 200, Montréal, www.swingconnexion.com

• VV Taverna 195, rue de Bellechasse, Montréal, www.facebook.com/vvtaverna/

• Bar le Lab 279, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, barlelab.com

Les marchés publics

Le gourmand de passage à Montréal est probablement déjà en train de socialiser avec un producteur du Marché Jean-Talon ou de vider le commerce de pâtisseries polonaises Wawel. Le Marché Jean-Talon compte parmi les plus gros marchés d’Amérique du Nord. Cosmopolite, à l’image de Montréal, cette institution mérite le détour.

Le Marché Atwater, aussi fondé en 1933, ne doit pas être négligé. Ce bâtiment de style Art déco est reconnaissable par sa grosse horloge érigée en hauteur, véritable symbole du quartier Saint-Henri. Parmi les nombreux kiosques du marché, la Fromagerie Atwater — avec ses charcuteries, bières de microbrasseries et , bien sûr, des tonnes de fromages — a de quoi attirer le gourmand.

• Marché Jean-Talon 7070, avenue Henri-Julien, Montréal, www.marches publics-mtl.com/marches/jean-talon

• Marché Atwater 138, avenue Atwater, Montréal www.marchespublics-mtl.com/marches/atwater

Les camions de bouffe au stade

Ce sont plus de 30 food trucks qui se réunissent sur l’esplanade du Stade olympique le premier vendredi de chaque mois pour faire découvrir leurs recettes aux épicuriens. Les odeurs de grillades sont perceptibles à des miles à la ronde. L’ambiance est à la fête; DJ et amuseurs de rue sont de la partie. Avec plus de 3000 places assises réparties sur le site, il s’agit de la plus grande terrasse à Montréal!

4545, avenue Pierre-De Coubertin, Montréal, www.lespremiersvendredis.ca

Les camions de bouffe sur l’esplanade du Stade olympique premiersvendredis

La Guilde Culinaire

Cet établissement de la Petite Italie offre des classes de cuisine. Jonathan Garnier a créé la Guilde Culinaire après avoir été chef sur la Côte d’Azur et pour une famille royale du Moyen-Orient. Avec des activités allant de l’initiation à la cuisine mexicaine jusqu’à des cours de base en cuisine végétarienne, l’entreprise offre également une introduction à la mixologie. Bref, les options ne manquent pas, tout dépend du type de nourriture ou de breuvage que veut s’approprier le gourmand.

En plus de la diversité de ses ateliers, la Guilde Culinaire offre des cours de cuisine parent-enfant, comme initier les jeunes à l’art des sushis ou plus simplement apprendre les techniques de base pour couper et cuire des légumes. Qui sait, le prochain Ricardo est peut-être assis sur la banquette arrière de votre voiture?

6381, boulevard Saint-Laurent, Montréal, www.laguildeculinaire.com

876 kilomètres de voies cyclables

Depuis plusieurs années, les pistes cyclables poussent très rapidement à Montréal. Les quelque 600 stations de Bixi, des vélos en libre-service, se rendent jusqu’à Longueuil et Laval. Les vélos électriques de l’entreprise, qu’on distingue par leur couleur bleue, sont disponibles partout sur le réseau. Les clients sans abonnement sont chargés à la minute d’utilisation. Avertissement: La facture peut monter rapidement.

En partant du marché Atwater, il est possible de faire une boucle de 35 kilomètres ayant été classée troisième piste cyclable urbaine au monde selon le magazine Time. Il faut d’abord suivre la piste cyclable des berges. Vous y suivez le fleuve et ses paysages à couper le souffle qui vous mènent jusqu’au parc René-Lévesque. Il s’agit d’une péninsule à l’ouest de la ville. Pour revenir, vous pouvez emprunter la piste cyclable du canal de Lachine. Au cours de votre randonnée, vous croiserez peut-être un groupe de jeunes agglutinés près du fleuve. Que font-ils? Ils surfent.

Du surf en eau vive

Oui, surfer est possible en ville. En se frappant sur les roches, le courant du fleuve crée une vague éternelle. Les surfeurs ont deux endroits pour exercer leur sport en nature à Montréal. Le premier, qu’on croise sur la Piste cyclable des Berges, à la hauteur de LaSalle, se nomme la Vague à Guy. Des cours d’initiation au sport y sont même donnés par la compagnie KSF.

Les surfeurs avancés, eux, ont aussi accès à la vague d’Habitat 67, soit au pied des logements construits dans le cadre d’Expo 67. Cette vague est située entre le Vieux-Port et l’île Notre-Dame.

7770, boulevard LaSalle, LaSalle et 3400, avenue Pierre-Dupuy, Montréal, ksf.ca

Escalader un ancien silo

Le centre d’escalade AllezUp, dans le quartier Pointe-Saint-Charles, a été construit au pied d’anciens silos. L’été, neuf voies sont aménagées sur la paroi extérieure des silos. C’est la structure d’escalade artificielle la plus haute au Canada. Le paysage au sommet a de quoi couper le souffle aux grimpeurs.

Si la hauteur ne vous enchante pas, des parois de «blocs» sont accessibles à l’intérieur du centre.

Le bloc est une discipline qui consiste à grimper de toutes petites parois sans harnais ou attache. Cette pratique ne demande aucune certification et les gens se laissent tomber par terre sur un gros matelas lorsqu’ils ont fini de grimper. La plupart des centres d’escalade, y compris AllezUp, ont une section bloc. Le gym le plus réputé dans cette discipline est le Bloc Shop qui n’offre que du Bloc.

Vous vous créerez indubitablement des amis au centre d’escalade qui pourront vous dévoiler les meilleurs endroits pour accrocher une slackline. Un sport qui consiste à faire de l’équilibrisme entre deux arbres à l’aide d’un élastique installé à quelques pieds dans les airs. La compagnie Slackline Montréal offre des cours aux débutants.

1555, rue Saint-Patrick, Montréal, allezup.com/en/pointe-saint-charles

Cette liste de lecture vous permettra de vous mettre dans l'ambiance lors de votre escapade. Elle est composée de chansons qui évoquent la région ou d'artistes qui en sont originaires.

Trame musicale préparée par Zacharie Couture et Clémence Tessier.