Le Morrin Centre

Québec

Morrin Centre & Maison Henry-Stuart: le patrimoine anglo-saxon de Québec

Moins connu, l’héritage anglophone de la ville de Québec est pourtant riche et diversifié. Le Morrin Centre et la maison Henry-Stuart sont deux exemples qui méritent l’attention. Le siège de la Literary and Historical Society of Quebec et le cottage Regency de la famille Stuart témoignent d’un mode de vie caractéristique.

«Emprisonner, éduquer, divertir : ces trois éléments résument bien le parcours du Morrin Centre», explique Elizabeth Perreault. La directrice du développement et des communications du Morrin Centre ajoute que le bâtiment, qui a été la prison municipale, puis un collège anglophone affilié à l’Université McGill et une bibliothèque, a été construit sur l’emplacement de la Redoute royale du temps de la Nouvelle-France.

Ce lieu magique qui a inspiré la romancière canadienne Louise Penny pour son roman Enterrez vos morts attire des visiteurs non seulement pour suivre les traces de son héros, mais aussi pour découvrir un lieu rempli d’histoires.

La bibliothèque victorienne du Morrin Centre comptait parmi ses fidèles membres mademoiselle Adèle Stuart. «Elle s’y rendait une fois par semaine, de son arrivée à Québec en 1918 à son décès», raconte Claire Dumoulin, gestionnaire du site de la maison Henry-Stuart. Devenue un musée, la résidence de la famille Stuart présente un intérieur bourgeois authentique, comme si une capsule temporelle l’avait figé dans le temps.

La bourgeoisie anglophone affectionnait les cottages pittoresques ceinturés d’un sous-bois romantique. À l’arrière de la maison Henry-Stuart, on retrouve encore aujourd’hui le jardin anglais d’Adèle et sa jolie roseraie. Pour les amoureux des rituels victoriens, il est possible de prendre le thé sur la galerie dans une ambiance raffinée.

Maison Henry-Stuart

MORRIN CENTRE
418 694-9147
www.morrin.org

MAISON HENRY-STUART
418 647-4347, poste 201
www.maisonhenrystuart.qc.ca