Exposition «Humanorium» – l’étrange fête foraine

MAURICIE

Centre d’exposition Raymond-Lasnier

À l’heure où l’art contemporain est souvent méconnu, le Centre d’exposition Raymond-Lasnier fait quant à lui bonne figure en Mauricie. En effet, par le biais d’expositions diversifiées, le Centre d’exposition semble avoir trouvé la solution à cette situation: présenter l’art contemporain de manière surprenante et ludique.

Situé en plein cœur du centre-ville de Trois-Rivières, à la Maison de la culture, le Centre d’exposition Raymond-Lasnier présente une dizaine d’expositions par année en art contemporain et actuel
d’artistes professionnels et de la relève. Toutes aussi diversifiées les unes que les autres, les expositions thématiques, collectives et événementielles ont toutefois un rôle commun, soit celui de favoriser les apprentissages par le biais d’activités qui ­démystifient l’art contemporain et actuel. 

«Au Centre d’exposition Raymond-Lasnier, on dispose de salles d’exposition aux normes muséo­logiques, ce qui nous
permet d’accueillir chaque année des expositions d’artistes de grande envergure. C’est pourquoi, par le biais d’expositions souvent surprenantes, on tente de rendre plus accessible à monsieur et madame Tout-le-Monde le travail d’artistes de grande renommée qui œuvrent dans le domaine de l’art contemporain», soutient la directrice du Centre d’exposition Raymond-Lasnier, Marie-Andrée Levasseur.

Alors que le Centre d’exposition est reconnu pour être accessible à un vaste public, sa programmation estivale promet encore une fois d’en surprendre plus d’un cet été. On n’a qu’à penser aux artistes estampiers qui seront mis en lumière du 16 juin au 8 septembre 2019, dans le cadre de la 11e Bien­nale internationale d’estampe contemporaine.

Une dizaine d’expositions par année sont présentées au Centre d’exposition Raymond-Lasnier.

L’art prend l’air

Lorsqu’on dit que la mission du Centre d’exposition Raymond-Lasnier est de démystifier l’art contemporain, c’est bien vrai!  Pour ce faire, celui-ci n’a pas hésité à faire sortir l’art à l’extérieur pour la période estivale. En effet, ce n’est pas une, mais bien deux expositions qui prendront l’air cet été. Tout d’abord, il sera possible dès le mois de juin d’admirer une œuvre de l’artiste José Luis Torres sur l’une des façades extérieures de la Maison de la culture. Petit clin d’œil coloré, cette œuvre extérieure est un avant-goût de l’exposition intérieure Distorsions de l’artiste,  qui sera quant à elle présentée du 29 septembre au 17 novembre 2019.

Aussi, Humanorium – l’étrange fête foraine s’installera du 25 au 30 juillet au parc Champlain. Inspirée de l’ambiance des traditionnelles fêtes foraines, l’exposition Humanorium déploiera ses pavillons et chapiteaux habités par les œuvres d’artistes majeurs. Après avoir tournoyé dans un carrousel en paniers d’épicerie, les visiteurs curieux auront également la chance de découvrir différents cabinets de curiosités, où se déploient des œuvres variées telles que des assemblages, des sculptures, des photographies et des ambiances sonores.

«Humanorium est certainement l’événement par excellence en art actuel cet été. Les visiteurs peuvent notamment s’attendre à vivre une expérience nouvelle, le tout en découvrant des œuvres dans un endroit singulier et unique, digne des rassemblements forains des 19e et 20e siècles», conclut Marie-Andrée Levasseur.

Des activités pour tous les âges sont offertes.

CENTRE D’EXPOSITION RAYMOND-LASNIER
Trois-Rivières
819 372 4611
cer-l.com