Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
À l’avant, au centre, le directeur général du BRAS Outaouais, Sylvain Laflamme, entouré de membres de son équipe.
À l’avant, au centre, le directeur général du BRAS Outaouais, Sylvain Laflamme, entouré de membres de son équipe.

Un combat contre le VIH-sida

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE PHILANTHROPIE / Chaque édition, Le Droit AFFAIRES vous propose de découvrir une cause, une fondation, une organisation caritative qui redonne à la communauté. Ce mois-ci, faites la découverte de l’organisme communautaire BRAS Outaouais en compagnie de son directeur général, Sylvain Laflamme. 

Quest-ce que le BRAS Outaouais?

Depuis 1990, le BRAS Outaouais a pour mission d’élaborer et de promouvoir des actions communautaires visant à l’amélioration de la qualité de vie de la population de l’Outaouais par rapport au VIH/sida. Nous offrons aussi des services d’éducation, d’information et de prévention des infections transmises par le sang ou sexuellement. Nous aidons des familles, des hommes et des femmes non seulement par un soutien social et psychologique, mais aussi au niveau de leurs besoins de base car une majorité de ces personnes vivent dans une précarité financière, psychologique et sociale. Nous militons également à favoriser une consommation sécuritaire des drogues auprès de nos clientèles.

Quel est l’objectif de votre campagne de financement ?

Notre objectif est de recueillir des dons pour venir en aide aux enfants séropositifs vivant dans des familles à faible revenu afin de leur permettre d’avoir accès a des services spécialisés.

Et comment votre campagne se démarque-t-elle ?

Cette campagne est l’initiative d’une maman qui vit avec deux enfants atteints du VIH. Plusieurs des enfants francophones sont soignés au Centre hospitalier de l’est de l’Ontario. Ces enfants ont souvent besoins de services spécialisés et nous sommes là afin de les aider à avoir une meilleure qualité de vie.

Quel est votre plus grand défi ?

Actuellement, notre plus grand défi est de pouvoir recueillir des fonds en temps de pandémie. Plusieurs enfants séropositifs vivent dans la pauvreté. Le coût des visites fréquentes à la clinique médicale et le paiement des médicaments et des vitamines peut être une source de stress pour les familles. Sur le terrain, les besoins sont bien réels et la contribution de la communauté est nécessaire pour offrir des services aux enfants séropositifs.

Pour joindre BRAS Outaouais, il faut composer le 776-2727
( ou sans frais au 1-877-376-2727 ) ou par courriel à info@lebras.qc.ca.
Vous pouvez aussi visiter le site web en allant au www.lebras.qc.ca.