Martin Lalonde
Collaboration spéciale
Martin Lalonde

Investir en temps de pandémie

La pandémie a frappé de plein fouet les marchés boursiers le 24 février dernier et les semaines suivantes ont été éprouvantes pour les investisseurs. Le 9 mars, l’indice canadien des plus grandes entreprises publiques avait perdu 10 %. Mais alors que les plus frileux ont protégé leurs investissements en réduisant la portion d’actions de leurs portefeuilles, certains plus audacieux ont profité de cette baisse unique pour faire le plein et profiter des occasions qui se sont présentées.