Le président et directeur général de Your Credit Union (YCU), Joel Lalonde.

Accélérer la transition verte

Lancé en 2015, le programme Carbone 613, mis en oeuvre et géré par l’organisme EnviroCentre, compte aujourd’hui 25 membres oeuvrant à Ottawa et dont la volonté est de réduire leur empreinte environnementale. Court portrait d’un outil destiné à renforcer l’économie verte auprès de la communauté d’affaires, privée comme sans but lucratif.

Implanté à Waterloo par Green Economy Canada il y a plusieurs années, le programme a été depuis calqué dans six autres villes ontariennes, dont Ottawa, Sudbury, et Kingston. Bien que chaque communauté ait son propre programme distinct, jusqu’à un certain degré, le réseau créé par Green Economy Canada regroupe 250 entreprises à travers l’Ontario et a permis de réduire l’émission de 200 000 tonnes de gaz à effets de serre, en date d’aujourd’hui, l’équivalent de 42 000 voitures roulant sur nos routes durant une année, selon l’organisation.

À plus petite échelle, ici à Ottawa, le programme géré par EnviroCentre permet aux membres adhérents d’obtenir une expertise pour élaborer un plan précis de réduction des émissions de gaz à effets de serre (GES).

«L’idée avec Carbone 613 est de créer un réseau local des entreprises écologiques avec comme but d’aider ces dernières à mesurer leur empreinte de carbone et à diminuer leurs émissions de GES», explique Angela Plant, gérante du programme Carbone 613.

Parmi les membres les plus connus de Carbone 613, on retrouve la Ville d’Ottawa, Hydro-Ottawa, le géant à grande surface IKEA, le Conseil scolaire catholique Ottawa-Carleton et depuis tout récemment l’Université Carleton. L’ensemble des membres ont notamment comme objectif de réduire leurs émissions de GES de 80% d’ici 2050, en vertu de la cible fixée par le Canada dans le cadre de l’Accord de Paris. 

IKEA est l'une des 25 entreprises qui participent au programme Carbone 613.

«Les membres doivent nous soumettre les données concernant leur consommation d’énergie et leur quantité de déchets créés. On veut que l’entreprise comprenne son impact. Il y a beaucoup d’organisations qui veulent faire la bonne chose, mais elles ne savent pas comment faire. On offre des conseils et du soutien pour faire des présentations auprès des employés. On aide à planifier ce qui doit être changé pour arriver aux objectifs souhaités», précise Mme Plant. 

Une coopérative financière verte

La coopérative financière Your Credit Union (YCU), qui compte cinq succursales, trois à Ottawa et deux à Cornwall, s’est jointe à Carbone 613 en 2016. Le président et directeur général de YCU, Joel Lalonde, affirme que son organisation, qui embauche 60 employés, avait déjà entrepris un virage vert avant cette adhésion. Le mariage avec Carbone 613 a cependant permis à la coopérative d’accélérer sa transition.

YCU est notamment abonné au service de Bullfrog Power, un détaillant canadien d’énergie renouvelable. «Tout l’électricité et le gaz naturel qu’on consomme, dans l’ensemble de nos succursales, provient de sources renouvelables», précise M. Lalonde.

La coopérative a également procédé à une inspection exhaustive de ses systèmes de chauffage et de climatisation, en plus de modifier certaines lampes de ses édifices dans le but de réduire sa consommation d’énergie. Des systèmes automatisés de gestion de la ventilation ont été installés dans les bâtiments. La consommation de papier a aussi été réduite considérablement. Le type de fournitures de bureau est aussi méticuleusement choisi depuis quelques années. Par exemple, les stylos utilisés par les employés de YCU sont conçus à partir de plastique provenant de ressources renouvelables.

«Ce sont plein de grandes et petites choses qui font une différence. Nous sommes une coopérative financière. Notre focus n’est pas sur le profit. Ce qu’on veut, c’est faire de bonnes affaires et de s’assurer que l’on contribue à nos membres, mais aussi à la communauté et l’environnement fait partie de nos responsabilités», affirme M. Lalonde.