Les gestionnaires de projet Chloé Martinetti et Charles Lapointe, ainsi que le président-directeur général, Alain Bernardi

Un coopérathon pour créer des prototypes d’entreprises

Présenté pour la première fois cet automne dans la région, le Coopérathon 2018 est un marathon de coopération organisé dans diverses villes du Canada et de France pour stimuler les échanges et l’émergence de solutions innovantes ayant un véritable impact social.

Appuyée par la Ville de Gatineau, cette initiative est lancée dans la région par Cilex, le catalyseur d’innovation et son partenaire régional Desjardins, qui accompagne les startups, les PME et les institutions dans leur processus de transformation, d’amélioration ou de développement technologique, ainsi que dans la commercialisation de leurs innovations et leur virage numérique.

En plus de Gatineau et Ottawa, le Coopérathon 2018 est présenté au Canada dans les villes de Montréal, Toronto, Québec-Lévis, Shawinigan,  Sherbrooke et Waterloo en Ontario.

« Les solutions peuvent provenir de fintechs, de l’énergie/environnement, de l’éducation, et de la santé. Pour la réalisation d’un prototype, les porteurs de projet présentent des pistes de solutions et sont épaulés par une équipe et des mentors pour les aider », explique Charles Lapointe, gestionnaire de projets à Cilex.

Certaines problématiques seront déjà proposées par les représentants de Desjardins, mais les participants proposeront des projets sur lesquels ils devront trouver des idées visant à créer des prototypes d’entreprises.

Pendant les quatre semaines suivantes, les participants de divers horizons collaboreront afin d’améliorer le bien-être du plus grand nombre, et bénéficieront de formations et d’ateliers pour passer de l’idéation au montage du prototype du premier client.

Le programme prévoit des séances de sprint le samedi avec des conférences et des ateliers de travail. Des rencontres sont également prévues en soirée.

« Pour cette première année, nous avons fixé un objectif d’une quarantaine de participants. On vise les 30 ans et plus, des gens, des professionnels qui viennent de tous les horizons, qui pourront identifier des problématiques sérieuses comme ce fut la cas à Montréal et Québec, avec de vraies ambitions pour trouver des solutions », explique M. Lapointe.

Les activités se tiennent du 26 septembre au 1er novembre.