Contenu commandité
Salut, bonsoir 2020
magazine affaires
Salut, bonsoir 2020
Si l’année 2020 a surtout été marquée par la pandémie, qui a asséné un dur coup à l’économie locale et mondiale, il n’en demeure pas moins que plusieurs entrepreneurs d’ici ont malgré tout réussi à se réinventer et à tirer leur épingle du jeu. Le Droit AFFAIRES revient sur certains des moments marquants sur la scène économique locale, tant à Ottawa qu’à Gatineau. Au menu : des innovations dans la lutte contre la COVID-19, des acquisitions, des projets d’expansion et de nouvelles recrues !
Partager
Moments marquants de la scène économique à Gatineau en 2020

Magazine affaires

Moments marquants de la scène économique à Gatineau en 2020

Dominique La Haye
Dominique La Haye
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Jacob Barette, Dimitri Carrabin et Stephen Washer de la microbrasserie 5e Baron.

Un nouveau venu dans le paysage du houblon

La microbrasserie 5e Baron dans le Vieux-Aylmer a vu le jour en pleine éclosion de la pandémie au printemps dernier, au 55, rue Principale, à l’ancienne adresse du Bistrot l’Autre Œil. L’entreprise met de l’avant une approche de commercialisation collaborative. Cette dernière venue du milieu brassicole s’ajoute aux brasseries BDT, Gainsbourg et Brasserie Bas-Canada.

+

Une microbrasserie c’est bien, deux c’est mieux !

La Brasserie du Bas-Canada a entamé la construction d’une deuxième succursale devant voir le jour dans le secteur des Hautes-Plaines à Gatineau. Cette initiative s’inscrit dans le projet 95 Tech, selon lequel différentes entreprises ( Beaudoin Canada, Construction Gerik, Mécanique PCI et Simple Commerce Solutions Inc., division de Prosomo Inc. ) s’uniront au printemps 2021 pour créer un nouveau pôle de développement économique et technologique à Gatineau. Le projet de centre d’affaires est évalué 10 M $ dans des espaces de 60 000 pieds carrés.

+

Doubler en superficie et tripler sa production

L’entreprise Cuisi-n-art a procédé à la construction de sa nouvelle usine dans l’aéroparc, sur le chemin Industriel, au coût de 8,6 M $, afin de doubler sa superficie et de tripler sa production. Elle souhaite ainsi innover dans une technologie 4.0 avec la robotisation de l’usine et le développement de nouvelles méthodes d’achat interactives.

+

Wym inaugure une nouvelle usine de papier tissu

L’entreprise Wym a ouvert une nouvelle usine de transformation de papier tissu permettant de produire du papier hygiénique, essuie-tout et serviettes de table. Une première ligne de fabrication a démarré la production destinée essentiellement à l’exportation dans les Antilles et en Afrique.

+

Un investissement de 5 M $

L’entreprise Soudure Marc Marine a pris de l’expansion, cette année, en inaugurant une nouvelle usine de 23 000 pieds carrés dans l’Aéroparc, sur le chemin Industriel, à Gatineau. Le fabricant de métaux ouvrés depuis 1986 a investi 5 M $ dans ses nouvelles installations plus grandes et plus modernes.

+

Bernard breton, président chez Adaptiv Networks

Deux acquisitions locales

Adaptiv Networks a pour sa part fait l’acquisition de l’entreprise ELFIQ Networks, une filiale du groupe Martello Technologies. VanillaSoft, une entreprise leader dans le domaine des technologies d’engagement des ventes a fait l’acquisition d’Autoklose, un fournisseur de plateformes d’automatisation du courrier électronique et de renseignements commerciaux.
Une nouvelle enseigne pour Enseignes Multigraphique

L’entreprise Enseignes Multigraphique a déménagé ses pénates dans un nouveau bâtiment, sur le chemin Industriel, dans l’Aéroparc de Gatineau. L’entreprise, qui produit des enseignes dont plusieurs sont visibles sur les grandes artères commerciales de la région, dessert également plusieurs compagnies d’enseignes à travers le Québec et l’Ontario.

+

Precision ADM investit dans une nouvelle usine à Gatineau

Dans la foulée de la pandémie, Precision ADM a investi dans une nouvelle usine de fabrication à Gatineau visant à fabriquer et à distribuer 8 millions d’écouvillons nasopharyngés CANSWAB™ mensuellement pour le Québec et le Canada. L’entreprise manitobaine Précision ADM Québec Inc, dont la maison mère est située à Winnipeg, implantera ses opérations sur le chemin Industriel à Gatineau. L’entreprise a aussi le mandat de produire des équipements de dépistage pour les marchés extérieurs. La Société est en discussion avec plusieurs distributeurs internationaux pour fournir plusieurs millions de tests de dépistage et de masques.

+

Nourrir la flamme

L’entreprise ontarienne SaniGear de la région de Kitchener a officiellement ouvert ses portes à Gatineau cette année. Il s’agit d’une deuxième succursale pour l’ontarienne spécialisée dans l’entretien des habits de combat des services d’incendies. L’entreprise qui dessert des centaines de services d’incendie au pays, dont 200 en Ontario et 150 au Québec, a ainsi créé plusieurs nouveaux emplois dans son nouvel édifice de 7 500 pieds carrés du chemin Industriel, à Gatineau.

+

La Boîte à grains s’agrandit

La Boîte à grains a fait l’acquisition de SOL Épicerie Santé d’Aylmer, portant ainsi à quatre le nombre de succursales de la Boîte à Grains. L’épicerie écoresponsable et biologique compte maintenant une centaine d’employés et prévoit doubler la superficie de SOL et agrandir son offre de produits et services.

Moments marquants de la scène économique à Ottawa en 2020

Magazine affaires

Moments marquants de la scène économique à Ottawa en 2020

Dominique La Haye
Dominique La Haye
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés

Shopify poursuit sur sa lancée

Le géant ottavien du commerce électronique Shopify a vu ses revenus augmenter cette année, malgré la pandémie, dépassant même les attentes de Wall Street au troisième trimestre. La société a enregistré des revenus records, en clôturant le mois de septembre avec des revenus de 767,4 millions $ américains, représentant une hausse de 96 % par rapport à l’an dernier. Shopify a aussi recueilli près de 1,5 G $ après avoir vendu plus de 2,1 millions d’actions de classe A.

+

56 M $ pour des essais cliniques de vaccination

Dans la foulée de la pandémie, l’entreprise Variation Biotechnologies basée à Ottawa s’est vu octroyer du gouvernement fédéral une somme pouvant aller jusqu’à 56 M $, à même le Fonds stratégique pour l’innovation, afin d’appuyer les essais cliniques d’un vaccin expérimental contre la COVID-19.

+

Spartan Bioscience et son test de dépistage rapide

La société Spartan Bioscience d’Ottawa a reçu l’approbation de Santé Canada pour son test de dépistage rapide de la COVID-19. Le test de Spartan consiste en un analyseur d’ADN portable appelé « Spartan Cube », qui a la taille d’une tasse à café. Le cube procède au test avec les cartouches de test COVID-19 de Spartan et des tampons brevetés, fabriqués à Ottawa. Le test automatisé peut être utilisé par du personnel non spécialisé dans des environnements, tels que les aéroports, les postes frontaliers, les cabinets médicaux, les pharmacies, les cliniques et les communautés isolées.

+

Acquisition de plus de 80 M $

La société de logiciels d’Ottawa Kinaxis a fait, cet été, l’acquisition de la start-up torontoise Rubikloud, spécialisée en intelligence artificielle pour la somme d’un peu plus de 81 M $. Il ne s’agit pas de la seule acquisition de Kinaxis cette année. L’entreprise, qui a vu le jour en 1995, a également fait l’acquisition en début d’année de Prana Consulting, une société basée en Inde.

+

Amazon : un deuxième centre de distribution ouvrira à Ottawa

Le géant du commerce en ligne a annoncé cette année son intention d’ouvrir un deuxième centre d’expédition à Ottawa en 2021. Cette initiative devrait permettre de créer plus de 1000 emplois s’ajoutant aux 600 emplois qu’avaient généré l’ouverture, en 2019, d’un premier centre de distribution d’Amazon érigé dans l’est d’Ottawa.

+

Ottawa prend du galon en « talents » en haute technologie

La capitale nationale a pris du galon, cette année, en grimpant de 5 positions pour se hisser au 14e rang du palmarès de CBRE, qui constitue le classement d’analyse de marché de l’emploi en haute technologie. Ottawa est ainsi la ville canadienne ayant connu la plus forte montée au classement des 50 villes en Amérique du Nord. D’après la CBRE, Ottawa détient une plus forte concentration de talents technologiques. 

+

Mindbridge se taille une place sur la liste du Forum économique mondial

La jeune compagnie MindBridge, située dans l’est d’Ottawa, a réussi à se tailler une place sur la liste des pionniers technos du Forum économique mondial. L’entreprise se spécialise, entre autres, dans la création d’une technologie d’intelligence artificielle permettant de détecter les anomalies financières échappant à l’oeil des comptables et des vérificateurs.

+

Investir Ottawa mis à contribution pour créer une plateforme de commerce électronique

Le gouvernement fédéral a annoncé l’octroi de 57 M $, à travers l’agence fédérale FedDev Ontario, pour aider les entreprises à adopter les technologies numériques. Une partie de cette somme est distribuée à travers une plateforme numérique « des rues principales » pour laquelle Investir Ottawa sera mis à contribution. Quelque 4 000 entreprises de l’est de l’Ontario sont à mettre en place des sites de commerces électroniques et utilisent le commerce électronique et la technologie numérique dans le but de développer de nouveaux marchés durant la pandémie.