Pour confectionner leurs bières artisanales, certaines microbrasseries locales s’approvisionnent à la Coopérative de solidarité du houblon.

Quand boire de la bière devient un sport !

Qui a dit qu’il était impossible de courir et de boire de la bière en même temps ? Quoi qu’il en soit, c’est le défi que lance aux amateurs de la course à pied et de la bière l’événement Canada Beer Run, le 21 octobre à Ottawa.

Un parcours de 8 km ou de 13 km, comprenant des escales dans cinq à six brasseries ottaviennes, est proposé pour permettre aux coureurs d’étancher leur soif.

Alors, êtes-vous de ceux pour qui la bière, « c’est du sport », ou de ceux pour qui la course, « c’est de la p’tite bière »?

* Source : canadabeerrun.ca


Une houblonnière dans le Pontiac

Pour confectionner leurs bières artisanales, certaines microbrasseries locales s’approvisionnent à la Coopérative de solidarité du houblon qui, en 2016, a mis en service une chaîne de granulation de houblon dans le Pontiac.

La coopérative a d’ailleurs remporté un prix sous forme de bourse pour déployer un plan de marketing pour son service de transformation du houblon en granules de haute qualité destiné à la fabrication de la bière.

« Ça donne du caractère à ta bière qui est plus locale, qui vient plus de l’Outaouais », indique Alain Geoffroy, qui s’approvisionne en partie à la coopérative, afin de créer certaines bières du BDT.


LES MICROBRASSERIES EN CHIFFRES

Québec

  • 190 microbrasseries au Québec en 2017, dont 38 à Montréal, 32 en Montérégie, 21 à Québec et les environs, 14 au Saguenay-Lac-Saint-jean et quatre en Outaouais.
  • 32 % ont plus de 10 ans d'existence et 53 % ont moins de cinq ans.
  • 53 % des microbrasseries ont un chiffre d'affaires de 1 million $ et plus.

Ontario

  • 180 microbrasseries en service et environ 50 à l'étape de la planification (Données de février 2017).
  • 1500 emplois directs et 6000 emplois indirects (Données de 2015).
  • Impact économique annuel de 600 millions $.
  • La valeur de la vente des bières artisanales a bondi de 200 à 240 millions $ entre 2014 et 2015, année où la province en a permis la vente dans les épiceries.
  • Les bières artisanales étaient disponibles dans 210 épiceries ontariennes au printemps 2017.

* Sources : Association des microbrasseries du Québec, Étude économique et fiscale portant sur l'industrie microbrassicole (novembre 2017) et Ontario Craft Brewers