PUBLIREPORTAGE

PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE 2020: Les défis de Jean-Rock Beaudoin

Contenu commandité
Désigné Personnalité de l’année 2020 lors du Gala des Prix Excelor de la Chambre de commerce de Gatineau en novembre dernier, le président de Slush Puppie Jean-Rock Beaudoin pointe rapidement une longue liste de gens à qui il dédie cet honneur. D’abord, son père André qui a lancé l’entreprise à Gatineau il y a 45 ans; ensuite, son équipe de gens engagés envers la réussite, sans oublier les franchisés qui, selon lui, ont fait preuve de résilience et de courage pendant la pandémie.

Jean-Rock Beaudoin s’accommode des mesures sanitaires, mais il est impatient de pouvoir renouer avec le contact humain en présentiel de ses collègues, amis et clients. « Heureusement, l’arrivée d’un vaccin n’est plus une question de si, mais de quand. C’est rassurant », indique l’homme d’affaires.

« Les mesures sanitaires ont forcé la fermeture de plusieurs de nos clients comme les arénas, les cinémas, les restaurants, les salles de quilles et les centres d’amusements intérieur », reconnaît M. Beaudoin. « Nos revenus d’automne sont loin d’être au rendez-vous. Par contre, nous avons choisi de mettre le ralentissement à profit pour préparer le printemps, qui signale le retour de la saison forte pour nos produits comme la barbotine et la barbapapa. » 

Le salut par l’exercice

Si de nombreuses entreprises ne survivent pas à la seconde génération, Slush Puppie est l’exception à la règle. Cependant, tout n’a pas toujours été couleur rose gomme balloune pour l’entrepreneur. Il y a une dizaine d’années, son rythme de travail et de vie fait apparaître une fibromyalgie et le diabète.
« J’ai entrepris des changements et j’ai intégré une période d’exercice quotidien. Après quelque temps, la fibromyalgie a disparu et le diabète est maîtrisé. L’exercice est un excellent exutoire au stress, je ne pourrais plus m’en passer! »

Pendant la pandémie, il a converti la salle de conférence en salle d’exercices et chaque midi, l’entrepreneur s’y entraîne en compagnie de son bras droit et vice-présidente aux finances, Véronique Tremblay. « Ça nous a permis de mieux planifier notre stratégie pour les mois à venir », affirme-t-il.

Un client à la fois

Quant à l’avenir, Slush Puppie procède par petits pas, méthodiquement. « On est présent au Canada, mais il nous reste des régions à développer. On souhaite aussi être présent chez la chaîne de dépanneurs Pétro-Canada. Ce qui nous intéresse, ce sont les PME et les indépendants. Depuis la perte d’une importante bannière en 2000, nous nous sommes promis de ne plus jamais avoir un client qui représente à lui seul, plus de 7% de nos ventes. »

Jean-Rock Beaudoin se dit fier de diriger une entreprise locale qui réinvestit dans la communauté à travers divers organismes d’ici.