Si Mobile Klinik est aujourd’hui très présente à Toronto, un pôle incontournable pour les gens d’affaires, le siège social de la compagnie est encore à Gatineau. Et c’est à Ottawa, au Centre Saint-Laurent, que le premier magasin a ouvert.

Mobile Klinik: réparer pour mieux conserver (suite)

La force d’une équipe

Par ailleurs, la grande région d’Ottawa-Gatineau possède un bassin de candidats intéressants pour une compagnie qui démarre. « Le niveau d’éducation des gens [...] nous a permis de recruter de très bonnes personnes », explique M. Adam, qui cite les compétences de son équipe pour expliquer la croissance de Mobile Klinik. « Pourquoi investir dans Luc et pas dans Georges s’ils ont la même idée ? », poursuit-il. « Parce que Luc a une meilleure équipe. »

Mobile Klinik compte sur une équipe d’environ 300 employés pour assurer sa pérennité.

M. Adam compte sur cette équipe d’environ 300 employés pour assurer la pérennité de Mobile Klinik. Ses partenaires et lui veulent que leur réseau rejoigne tous les marchés, même les plus petits. D’ici la fin de l’année, ils prévoient ouvrir 14 nouveaux magasins pour atteindre un total de 80. En 2022, ils visent 200 boutiques. « La demande est là », remarque M. Adam.

Mobile Klinik voit aussi l’avenir du point de vue écologique. La croissance de l’entreprise passe par des choix responsables, reconnaît M. Adam : « Il y a toutes sortes de moyens pour éviter qu’un produit, en une année, ne se retrouve à la poubelle. La remise à neuf permet d’assurer qu’un téléphone demeure sur le marché plus longtemps. C’est là qu’on peut contribuer à diminuer les déchets de ce genre.  On n’a plus le choix d’intégrer ces façons de penser dans nos modèles d’affaires. »