Le Centre espoir Sophie

CHRONIQUE — PHILANTHROPIE / Chaque mois, Le Droit AFFAIRES vous propose de découvrir une cause, une fondation, un organisme caritatif qui redonne à la communauté. Ce mois-ci, la directrice générale du Centre espoir Sophie d’Ottawa, Dre Sophie-Claire Valiquette-Tessier, répond à nos questions.

Mme Valiquette-Tessier, qu’est-ce que le Centre espoir Sophie ?

Il existe depuis 1997 afin d’améliorer le bien-être, la dignité et les conditions de vie des femmes en situation de vulnérabilité, de leur offrir un milieu sécuritaire, chaleureux et neutre, ainsi que les renseigner sur leurs droits, leurs responsabilités et les services disponibles pour favoriser leur autonomie. De plus, le Centre facilite leur accès aux services afin de les soutenir dans leurs démarches.

De quelle façon votre campagne de financement se démarque-t-elle ?

Le Centre espoir Sophie tiendra le 24 novembre prochain la troisième édition de son Salon de thé du Cercle des Sophie, un mouvement de sororité, de solidarité et d’entraide sous le leadership de l’ex-ministre ontarienne Madeleine Meilleur. Le coût du billet est de 100 $ et la totalité du montant sera remis au Centre espoir Sophie afin d’améliorer les services offerts aux femmes.

Quel est votre plus grand défi ?

L’équipe est constamment appelée à travailler avec de nouvelles problématiques qui se font de plus en plus complexes et diversifiées. Parmi nos défis, un des plus importants est celui de la précarité mentale de nos usagères. Plus de 50 % des femmes fréquentant le Centre manifestent des troubles de santé mentale, incluant la dépression, l’anxiété, la bipolarité et la schizophrénie. Malheureusement, notre équipe ne détient pas la capacité d’appuyer les femmes avec une telle fragilité psychologique. Bien entendu, nous sommes en mesure d’écouter, de conseiller, d’aiguiller et d’accompagner. Or, l’intervention psychologique sort du domaine d’expertise de notre petite équipe.

Pourquoi appuyer votre cause ?

Le Centre espoir Sophie est l’unique halte-accueil francophone d’Ottawa qui dessert les femmes marginalisées aux prises avec des défis de précarité financière, d’itinérance, de toxicomanie, d’abus, de prostitution et de santé mentale ainsi que physique.

Pour joindre le Centre espoir Sophie, il faut composer le 613-789-5119, ou encore par courriel au ces@centreespoirsophie.org.