Un logiciel comme fée des dents... des dentistes!

Lancée il y a cinq ans, la firme Cumulus Dental à Ottawa planche sur la création d’un logiciel 3D et d’une sonde parodontale, visant à faire gagner temps et argent aux dentistes et à détecter plus vite les problèmes de gencive.

L’innovation est dans l’ADN du propriétaire de l’entreprise, Marc Lamarre, lui-même un ancien dentiste. «C’est ma raison d’être», s’exclame-t-il avec enthousiasme.

Son entreprise a créé un logiciel en trois dimensions qui permet aux dentistes et aux hygiénistes dentaires de faire des prises de notes orales, qui sont aussitôt transcrites dans les dossiers électroniques des patients.

Marc Lamarre de Cumulus Dental

«Ils n’ont qu’à parler au logiciel pour inclure toutes les choses qu’il y aurait sur les dents, gencives, profondeurs de poche, couronnes, traitements de canal, implants, ponts. Bref, tout ce qu’on peut normalement décrire sur un dossier papier, on le fait directement à l’ordinateur avec un microphone», explique-t-il.

Selon M. Lamarre, ce logiciel présentement à la phase pilote dans cinq bureaux de dentistes, permet de sauver du temps et d’éviter les erreurs de transcription.

Il estime qu’avec ce projet novateur, les dentistes pourront recevoir un patient de plus par jour et ainsi possiblement générer 70 000 $ de profits additionnels par année. Conçu en anglais, ce logiciel suscite l’intérêt de la Chine et de l’Allemagne et pourrait être traduit en plusieurs langues.