Le magicien Daniel Coutu et fondateurs de Productions Prestigo, entouré de sa famille.

Un premier spectacle

Au retour, il décide de produire son propre spectacle, Science ou magie, dans le but d’enseigner aux enfants, tout en les divertissant. Âgé de 19 ans, il fait un emprunt de 10 000 $ à la banque pour financer ce qui devait être une tournée de 30 spectacles, laquelle s’est finalement terminée au bout de trois ans avec 400 représentations dans les écoles et les festivals.

«D’est en ouest au pays, ce fut un succès, dit-il. J’ai compris alors qu’il n’y avait pas d’offre culturelle structurée et clés en main. J’ai fouillé le curriculum des établissements pour comprendre quels étaient les objectifs pédagogiques et jusqu’à ce jour, je conçois des spectacles en fonction de cette demande.» 

D’où la fondation des Productions Prestigo en 2006, un «incubateur de personnages», lesquels véhiculent des valeurs éducatives et se déclinent en spectacles, CD, DVD, livres, musique, produits dérivés et émissions de télévision. Atlas Géocircus et Kalimba comptent parmi les nombreux succès de l’entreprise qui font le bonheur des enfants. 

Dans un futur rapproché, Daniel Coutu mise énormément sur le volet de la production télévisuelle. Dans ce milieu, il avoue d’ailleurs l’avoir «appris à la dure» et ce, avec Nabella Dicaire, son amoureuse depuis 16 ans, mère de leurs deux filles et indispensable partenaire d’affaires.  

«Nous nous sommes présentés à Radio-Canada pour avoir de la visibilité sur le Web et nous sommes repartis avec un contrat pour produire Par ici la magie, une émission jeunesse. Nous avons passé des nuits à faire de la comptabilité et à essayer de comprendre le financement d’une émission de télévision, se rappelle-t-il en riant. Je souhaite continuer à produire ici, à Gatineau, mais le défi de trouver un studio qui répond à nos besoins demeure entier.»

Atteint d’un trouble déficitaire de l’attention, l’infatigable visionnaire se lève à l’aurore, à 4 h 30, pour rêver à ses personnages, les concevoir et les faire vivre. Il travaille aussi à développer sa notoriété et sa marque, notamment en participant à des émissions comme Tout le monde en parle pour y défendre ses valeurs. Il anime encore et toujours des galas et des événements, le plaisir «d’émerveiller la foule» étant trop grand. Et même avec deux nominations aux prix Gémeaux (Science ou magie), il garde les deux pieds sur terre. 

«Pour Nabella et moi, la famille, c’est précieux. Mon père et ma mère travaillent avec nous. Je ne veux surtout pas réussir ma vie professionnelle au détriment de nos filles. Je ne veux pas réussir  dans la vie, je veux réussir notre vie.»