Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Véronique Dion-Cyr, propriétaire de Nutriva
Véronique Dion-Cyr, propriétaire de Nutriva

Nutriva: une entreprise taillée sur mesure pour une pandémie

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La pandémie de COVID-19 aura été impitoyable à l’endroit de certaines entreprises qui ont été forcées de cesser ou de limiter leurs activités. Cependant, des entrepreneurs de l’Outaouais ont trouvé le moyen d’utiliser la crise sanitaire à leur avantage.

C’est le cas de l’entreprise gatinoise Nutriva qui se spécialise dans la confection de repas, de collations et de breuvages santé déjà préparés et livrés à domicile.

L’entreprise qui a vu le jour à l’automne 2019 était déjà taillée sur mesure pour faire face à la pandémie de COVID-19. Contrairement à la vaste majorité des entreprises, Nutriva, qui compte pour le moment deux employés seulement, a pu poursuivre sa croissance, et ce, sans avoir à apporter de modifications importantes à ses opérations.

«  Malgré la pandémie, on n’a pas eu à faire de grands changements à notre modèle d’affaires. Nos opérations se faisaient déjà en fonction de la livraison. On n’a pas d’emplacement physique où les gens peuvent venir chercher la nourriture. Notre commerce a toujours été 100 % en ligne, explique la propriétaire de Nutriva, Véronique Dion-Cyr. «  Il a quand même fallu appliquer certaines restrictions sanitaires pour s’assurer que nos opérations demeurent sécuritaires pour nous et pour la clientèle  », précise-t-elle.

Depuis la mise en place des mesures restrictives pour prévenir la propagation de la COVID-19 en mars dernier, la tendance des repas préparés et livrés à domicile a connu un immense gain de popularité. Même si la pandémie aura permis à Nutriva de surfer sur cette vague, Mme Dion-Cyr admet avoir tout de même perdu une partie de sa clientèle avec le confinement.

«  Avant on livrait à des lieux de travail, mais depuis le début de la pandémie, on a complètement perdu cette clientèle-là. On tenait aussi des kiosques en personne pour faire goûter nos produits. On perd ça aussi  », se désole-t-elle.

Pour Mme Dion-Cyr, la conscientisation de la population envers l’achat local durant la pandémie aurait aussi contribué à donner la visibilité nécessaire à Nutriva pour s’établir comme un joueur important dans la région en ce qui a trait à la confection de repas livrés à domicile.

«  On était nouveau et on essayait de se démarquer. On a vraiment senti un éveil concernant l’achat local à cause de la pandémie. De là, il y a eu du bouche-à-oreille sur les réseaux sociaux et ça nous a aidés à se démarquer.  »

«  On encourage nous aussi les produits locaux. Les gens ont rapidement compris comment c’est important pour nous de prioriser l’achat local  », enchaîne-t-elle.

Une détermination récompensée

L’audace de Nutriva a été soulignée cet automne par le Carrefour jeunesse emploi de l’Outaouais (CJEO). L’entreprise de Mme Dion-Cyr s’est forgée une place dans le Vernissage cuvée 2020, une initiative qui vise à faire la promotion de jeunes entrepreneurs qui ont fait preuve de détermination en innovant et en s’adaptant aux défis qui se sont dressés devant eux.

«  Juste le réseautage que ça apporte, c’est assez particulier. Ça nous permet vraiment d’aller chercher plus de gens et de trouver un moyen de se démarquer des autres. J’espère que ça va faire découvrir notre entreprise à un plus grand bassin de personnes. La visibilité créée par le vernissage nous a permis d’aller chercher de gens qui sont hors de notre clientèle cible normalement. C’est rare aussi qu’on a accès à de la belle visibilité comme ça sans aucun coût  », constate-t-elle.

Au total, 12 entrepreneurs locaux, provenant de huit entreprises différentes, ont été récompensés par le CJEO dans le cadre de la 9e édition de leur vernissage. 

Outre Nutriva, les entreprises Clinispa KAMEVA, Lounge Rustique, Double Magnum, Valid Studios, Aura photographie & vidéo et la miellerie Sempels, ont tous été honorés par le CJEO. L’auteure-conférencière Sonia Sophie Courdeau fait aussi partie de ce groupe de 12 entrepreneurs sélectionnés pour faire partie de l’édition 2020 du vernissage du CJEO.

Pandémie oblige, le traditionnel 5 à 7 a dû être annulé. L’organisme s’est plutôt tourné vers la livraison de paniers-cadeaux à 21 partenaires de l’écosystème jeunesse. Ces paniers contenaient des produits locaux des entrepreneurs de la cuvée 2020.

Les 12 entrepreneurs choisis par le CJEO ont entre autres reçu un abonnement d’un an à la Chambre de commerce de Gatineau.