Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Isabelle Rhéaume
Collaboration spéciale
Isabelle Rhéaume

Chapelière de fil en aiguille

Article réservé aux abonnés
L’entreprise Chapeaux de Madeleine a été créée à Ottawa en 1995. Malgré ses débuts plutôt modestes,elle coiffe aujourd’hui des événements prestigieux. L’amour de Madeleine France Cormier pour la mode haute couture ne date pas d’hier. Elle étudie la haute couture et le dessin de mode à Montréal et commence sa carrière en créant des vêtements. Elle décide ensuite de suivre un cours de modiste à Ottawa pour apprendre à faire des chapeaux. Elle y découvre alors sa passion. Sa tante Simone, qui fabriquait des chapeaux depuis longtemps, était sa mentore. « C’est elle qui m’a donné les trucs du métier, les choses qui ne s’apprennent pas à l’école », confie Mme Cormier.

Se démarquer un chapeau à la fois

Installée à Ottawa, Mme Cormier travaille à temps complet et fabrique ses chapeaux le soir pour ensuite les vendre sur le marché By les week-ends. Elle voit l’engouement de ses créations et développe une clientèle fidèle, ce qui lui permet de quitter son emploi et de se lancer à son compte.

Depuis ce temps, la chapelière crée du prêt-à-porter, mais surtout des items faits sur mesure pour ses clientes et ses clients.

L’avantage d’être établie à Ottawa réside dans la présence d’ambassades qui sont l’hôte de grands événements et qui reçoivent des gens habitués à porter la coiffe, le chapeau, le bibi, etc.

Les gens de passage à la boutique peuvent y trouver un chapeau pour une occasion spéciale telle qu’un mariage, un gala, un défilé de mode, ou encore un item pour donner du style à leurs tenues ou simplement se protéger du soleil.

Pour tirer son épingle du jeu, la chapelière pousse la note dans son style avec des créations assez osées, de type européen, mais toujours faites avec goût.

« Parfois c’est très simple, avec une ligne, un mouvement. Il faut avoir un bon sens de la dextérité pour la manipulation. La finition et les détails sont très importants dans le processus », affirme Mme Cormier.

Chapeau pour tous !

Est-ce exact que certaines personnes ont une tête à chapeau et d’autres non ? Ce n’est pas le cas selon la chapelière.

L’important est de respecter non seulement le tour de tête, mais aussi la proportion de tout le corps puisque chaque personne est différente. C’est la raison pourquoi le sur-mesure est populaire et fait toujours bien.

Certes davantage de femmes fréquentent la boutique, mais elles sont souvent accompagnées de leur conjoint qui découvre cet univers.

Offrir la confection sur-mesure d’un chapeau est aussi une excellente idée cadeau pour l’homme qui a tout puisqu’il pourra choisir les matériaux, le style, etc.

Selon Mme Cormier, les hommes apprécient cette expérience.

Vous pouvez notamment voir les créations de Chapeaux de Madeleine sur le nouveau site du commerce : chapeauxdemadeleine.ca

La collection printanière sera prête en avril et disponible à la boutique sise au 146, rue Dalhousie à Ottawa.