Publireportage

Sabco Peinture: Montrer ses vraies couleurs

Pour « peindre » le portrait fidèle de Sabco, disons que l’entreprise a vu le jour à Ripon dans la Petite-Nation en 1995. Depuis le jour 1, la Caisse Desjardins locale est le partenaire financier choisi pour permettre à l’entreprise de voir le jour. À l’époque, Marcel Sabourin et son épouse Brigitte Laframboise sont copropriétaires d’un atelier de carrosserie spécialisé dans la restauration de camions et d’équipements lourds. Occasionnellement, on leur demande de sabler et repeindre des structures d’acier, un domaine qui offre beaucoup d’opportunités.

Bonne couche de base

En 2005, Marcel Sabourin obtient sa licence d’entrepreneur pour se consacrer entièrement aux structures d’acier des domaines publics et privés: charpentes de ponts, tours, etc. « On lui doit notamment la structure du Super Aqua-Club de Pointe-Calumet », explique Mme Laframboise. « Les travaux se faisaient en atelier et sur les chantiers et Sabco possédait son siège social à Ripon. »

Vers 2016, Sabco bâtit un nouvel atelier de réparation, de soudure et de peinture spécialisée à l’entrée du village où elle procède à la métallisation, le sablage au jet, la peinture, la soudure et la confection d’acier sur les structures d’acier et la machinerie lourde, tout en continuant sa spécialisation en sablage et peinture de structures. 

« On compte une dizaine d’employés réguliers, mais sur un chantier, cela peut monter à une quarantaine facilement », explique la copropriétaire. L’entreprise effectue des travaux autoroutiers majeurs en Outaouais, et termine en 2019 les assises du pont Pierre-Laporte à Québec. Son expertise est dorénavant reconnue à la grandeur de la province. « Sans Desjardins Entreprises, on n’en serait pas là », concède la femme d’affaires, pour qui le prêteur est intimement lié au succès de la firme.

Dans l’ordre habituel: Marcel Sabourin, propriétaire, Jacques Asselin, directeur de compte, Desjardins Entreprises, Brigitte Laframboise, copropriétaire et Frédéric Sabourin, ingénieur junior.

Sabler… Le champagne

« À la fondation de Sabco en 1995, il fallait nous baser sur la vision de l’entreprise », indique Jacques Asselin, directeur de compte chez Desjardins Entreprises. « Aujourd’hui, on peut dire que le passé est garant de l’avenir. Et même si les copropriétaires commencent à planifier la relève, nous savons que le commerce restera entre de bonnes mains. » M. Asselin estime que Sabco a atteint sa maturité et son équipe formée de spécialistes est hautement qualifiée dans son domaine.

L’engouement récent pour la métallisation au zinc des revêtements protecteurs assure une longévité sans précédent aux travaux de peinture. Et l’entreprise de Ripon respirera la bonne santé économique encore longtemps!

Voir aussi grand que vous, c’est aussi ça, Desjardins Entreprises!