Intégration des employés : Faites-vous ces 3 erreurs  ?

Contenu commandité

Intégration des employés : Faites-vous ces 3 erreurs ?

Pourquoi l’intégration est-elle si importante? Parce qu’un nouvel employé sur cinq démissionne dans les 45 premiers jours¹, raison pour laquelle il est essentiel de disposer d’un programme d’intégration de qualité. Les employés qui suivent un programme d’intégration structuré ont 69% plus de chances de rester 3 ans ou plus dans l’entreprise². Voici trois erreurs à éviter.
La performance des entreprises sous la loupe d’ID Gatineau

Magazine Affaires

La performance des entreprises sous la loupe d’ID Gatineau

Benoit Hudon
Benoit Hudon
Collaboration spéciale
La troisième enquête pilotée par ID Gatineau sur la performance des entreprises gatinoises révèle une augmentation des ventes et davantage d’emplois créés en 2018. L’exercice printanier s’avère un outil d’analyse supplémentaire pour l’organisme de développement économique, lui permettant de mieux répondre à la question essentielle: est-ce que les entreprises régionales connaissent santé et croissance?
Dossier «Exit la retraite»: Travailler pour ne pas mourir

Magazine Affaires

Dossier «Exit la retraite»: Travailler pour ne pas mourir

Dominique La Haye
Dominique La Haye
Collaboration spéciale
Pendant que certains rêvent toujours à la «Liberté 55», d’autres refusent d’envisager leurs vieux jours en dehors du boulot. Lorsque le train de la retraite est passé, ils l’ont laissé filer sans même hésiter. Matin après matin, décennie après décennie, ils prennent le chemin du bureau sans trop se laisser freiner par les pépins de santé qui, passé les 70, 80 et même 90 ans, font partie du quotidien. Le Droit AFFAIRES s’est entretenu avec ces travailleurs infatigables de la région, hommes et femmes, pour découvrir ce qui les motive à rester dans la parade.
Pilon pour la vie! [EXIT RETRAITE]

Magazine Affaires

Pilon pour la vie! [EXIT RETRAITE]

Dominique La Haye
Dominique La Haye
Collaboration spéciale
Depuis maintenant 77 ans, Roland Lavoie est marié à Pilon Ltée, qui lui a permis de décrocher son premier boulot à l’adolescence, avant de gravir les échelons jusqu’au sommet, d’où il tient les rênes de l’entreprise depuis quatre décennies.
Acquisition majeure pour les frères Vaillant

Publireportage

Acquisition majeure pour les frères Vaillant

Capitales Studio
Une réalisation du service de la promotion
Les frères Mathieu et Nicolas Vaillant se sont récemment portés acquéreurs de l’entreprise Les industries CD, spécialisée dans les produits hydrauliques. Il s’agit d’une expansion majeure pour les entrepreneurs, déjà propriétaires et opérateurs de Vaillant Excavation et Transport Leblanc.
La passion du travail [EXIT RETRAITE]

Magazine Affaires

La passion du travail [EXIT RETRAITE]

Dominique La Haye
Dominique La Haye
Collaboration spéciale
À la fin du mois, Barbara Cloutier soufflera ses 69 chandelles. L’heure de la retraite n’a pas pour autant sonné pour la femme d’affaires qui agit comme entremetteuse depuis quatre décennies, entre les gens à la recherche d’un emploi et ceux en quête d’employés.
La bonne foi - Tome 1 : ENTRE LE DEVOIR ET LE DROIT

Contenu commandité

La bonne foi - Tome 1 : ENTRE LE DEVOIR ET LE DROIT

Votre entreprise a pour voisin un commerce bruyant et qui soulève beaucoup de poussière. Vous avez tenté d’en discuter avec le propriétaire, mais rien ne change. Votre voisin exerce-t-il son droit ou agit-il de mauvaise foi? Du point de vue légal, la bonne foi se présume. Cette présomption découle de l’obligation positive et formelle incombant à toute personne assujettie à nos lois, de se comporter de bonne foi dans l’exercice de ses droits et de façon à ne pas nuire à autrui dans cet exercice. Donc, la bonne foi doit gouverner notre conduite dans toutes les sphères de notre vie tant dans l’exécution d’un contrat que dans le traitement ou le comportement que nous adoptons envers nos voisins.
Ethel Côté
Collaboration spéciale
Ethel Côté
Un premier portrait de l’économie sociale

Magazine Affaires

Un premier portrait de l’économie sociale

CHRONIQUE — PHILANTHROPIE / Nous savions tous que l’économie sociale joue un rôle fort important dans le développement de nos communautés. Or, grâce à l’Institut de la statistique du Québec et au ministère québécois de l’Économie et de l’Innovation, le premier portrait statistique de l’économie sociale québécoise l’a confirmé.
Vingt ans d’Évolutel

Magazine Affaires

Vingt ans d’Évolutel

Denis Gratton
Denis Gratton
Le Droit
L’entreprise Évolutel de Gatineau fêtera ses 20 ans à l’automne. «Le 15 octobre prochain, précise son fondateur et directeur général, Jean-Claude Des Rosiers. C’est la date à laquelle j’ai ouvert les portes de mon entreprise. J’étais seul avec un technicien et, comme on dit, petit train va loin.»
Nadon & fils: Redonner au suivant

Magazine Affaires

Nadon & fils: Redonner au suivant

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
On connaît tous quelqu’un qui se fait constamment saluer ou aborder lors de sorties à l’épicerie ou au restaurant. Pour les Nadon, il s’agit d’une réalité du quotidien. Très engagés auprès de leur communauté, les membres de cette famille partagent tous le sentiment de vouloir redonner au suivant.
Club d’Eau Plus a 25 ans. Saine comme son eau, raffinée comme son vin!

Contenu commandité

Club d’Eau Plus a 25 ans. Saine comme son eau, raffinée comme son vin!

Démarrée en 1994, l’entreprise de Lucie Doyon est basée sur sa vision d’offrir des produits locaux et santé dans les domaines de l’eau et du vin artisanal. 25 ans plus tard, on peut dire mission accomplie! L’entreprise démarre au cœur du « Nouveau Gatineau » près des Promenades. Après 11 années d’opération, Mme Doyon et son conjoint Serge Chartrand entreprennent la construction de l’immeuble de leurs rêves. Aujourd’hui, le Club d’Eau Plus est devenu un endroit incontournable pour se procurer une eau purifiée par distillation oxygénée ou du vin de fabrication artisanale exempt d’ajout de sulfite et préparé dans la vinerie sur place.
Téquila!

Magazine Affaires

Téquila!

Éric Godmaire
Éric Godmaire
Collaboration spéciale
CHRONIQUE — SPIRITUEUX / Il y a plus de 3000 ans, les Olmèques, la plus ancienne civilisation mexicaine connue, buvaient déjà le jus de l’agave, cette plante présente en Amérique Centrale à l’origine de la téquila. Selon la légende, l’agave doit sa forme et sa couleur bleutée à une étoile tombée du ciel. Le secret de l’agave a longtemps été gardé précieusement par les prêtres, guerriers et sages olmèques.
Un cabinet juridique non traditionnel

Magazine Affaires

Un cabinet juridique non traditionnel

Isabelle Brisebois
Isabelle Brisebois
Collaboration spéciale
Rigueur, Collégialité, Écoute, Partenariat, Et surtout, aucun raccourci. Ici, toute une équipe de juristes accompagne le client. Votre avocat plaide à la cour et vous avez une question en son absence? Pas de souci, son collègue saura vous répondre. Parce que lui, et les autres, sont au courant de votre dossier. En choisissant La Boîte Juridique, vous adoptez, en quelque sorte, une famille.
Une Boîte en expansion

Magazine Affaires

Une Boîte en expansion

Isabelle Rhéaume
Isabelle Rhéaume
Collaboration spéciale
Au fil des ans, des associés sont venus, d’autres sont partis. Et puis, en 2005, vient l’incorporation de La Boîte Juridique, un cabinet qui réunit des employés et non des associés. Un modèle d’affaires qui détonne dans le paysage juridique.
Le budget Ford louangé par la Chambre de commerce

Magazine Affaires

Le budget Ford louangé par la Chambre de commerce

Benoit Hudon
Benoit Hudon
Collaboration spéciale
Le gouvernement du premier ministre Doug Ford s’est récemment fixé comme objectif de sabrer à la hauteur de 25% les exigences administratives actuellement supportées par les entreprises qui brassent des affaires en Ontario. Les mesures du dernier budget de la province s’inscrivent principalement dans cette continuité de non-intervention, prônant une plus grande autonomie pour les entreprises.
Un budget passif?

Magazine Affaires

Un budget passif?

Benoit Hudon
Benoit Hudon
Collaboration spéciale
Si la Chambre de commerce de l’Ontario exulte, Geneviève Tellier, professeure à la faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa, estime que certains acteurs économiques resteront sur leur faim.