Rita Courchesne, propriétaire de La Ribambelle

Les 35 ans de La Ribambelle

CHRONIQUE — MODE D'AFFAIRES / Boutique La Ribambelle, située à Maniwaki, habille des femmes de plusieurs générations depuis 1984. Lorsqu’une entreprise, dans le commerce de détail de surcroît, souffle ses 35 bougies, on ne peut qu’admirer l’exploit et se demander quel est le secret de cette longévité dans un milieu qui a subi plusieurs transformations.

Tout a commencé lorsque Mme Rita Courchesne a décidé d’acquérir la boutique autrefois nommée la Licorne, où elle travaillait à temps partiel. Logée à ce moment sur la rue Commerciale, la boutique vendait des vêtements pour enfants et adolescents. Il y a une vingtaine d’années, Mme Courchesne a décidé d’ajouter les vêtements pour femmes à son offre. C’est en 1986 que le déménagement de la Ribambelle vers Les Galeries Maniwaki s’est fait, endroit où elle dessert encore sa clientèle aujourd’hui.

Se démarquer pour perdurer

Pas toujours évident de tirer son épingle dans le jeu du commerce de détail. Avec la venue du commerce électronique, c’est un marché qui a beaucoup changé. Les périodes les plus difficiles, selon la propriétaire, ont été sans contredit les baisses économiques importantes où les usines, moteur économique de la région, fermaient. Les nouveaux vêtements devenaient ainsi un luxe.

Le temps passe, mais le plus important demeure de toujours satisfaire sa clientèle. L’accueil familier et chaleureux de la propriétaire en plus du service offert a permis à Mme Courchesne de traverser les périodes les plus difficiles. Ceux qui passent par la porte d’entrée de La Ribambelle sont les personnes les plus importantes, les clients comme l’indique l’enseigne d’accueil.

Au cours des années, elle a développé des relations spéciales avec ses fournisseurs qui sont devenus des collègues de travail. La boutique offre aussi un éventail varié de lignes de vêtements – certaines qui y sont depuis les débuts ainsi que des nouvelles qui ont fait leur entrée au fil des ans.

C’est désormais plus d’une génération de clientes qui sont fidèles à la boutique. Mme Courschesne habille souvent les mères ainsi que leurs filles. Outre Maniwaki et ses environs, elle a le plaisir de servir des clientes de Gatineau, d’Ottawa et du nord du Québec. Plusieurs en profitent pour faire un saut à la boutique lorsqu’elles viennent rendre visite à leur famille.

« Quand t’aimes ton travail, tu continues. J’ai 65 ans, ce n’est plus un travail, c’est une passion », affirme Mme Courchesne. Elle compte bien continuer à servir ses clientes tant que la santé le permettra.

Joyeux anniversaire !