Isabelle Rhéaume
Collaboration spéciale
Isabelle Rhéaume

Le virage de la Maison Bédard

S’il y a un domaine qui a été durement touché par la pandémie, c’est bien celui de la mode. On a constaté, souvent avec dépit, bien des fermetures de grandes chaînes et de bannières connues ces derniers mois.

L’entreprise Maison Bédard, opérant autrefois sous le nom Jessica Bédard Designer, a profité de ce vent de changement pour repenser ses affaires. Jusqu’à récemment, les chaussures pour femmes de cette entreprise de l’Est ontarien étaient vendues en ligne, mais aussi dans plusieurs points de vente un peu partout dans le monde. La propriétaire, Jessica Bédard, participait à plusieurs «showrooms» pour montrer et vendre ses produits et courait les semaines de la mode. Pandémie oblige, elle a dû s’arrêter et réfléchir à la suite.

La designer, qui a fondé son entreprise en 2016, s’est alliée à une autre entrepreneure bien connue de notre région, Josée Lalonde (bijoux Estrela) pour l’épauler avec son marketing et ses ventes en ligne. Les deux oeuvrant dans le monde de la mode avec sites transactionnels, c’était un partenariat tout à fait naturel. Mis à part un seul point de vente exclusif à la boutique Schad dans le marché By, les ventes des produits de Maison Bédard se font désormais exclusivement en ligne. De cette façon, l’équipe a entièrement le contrôle de l’inventaire et peut offrir de meilleurs prix aux clientes. De plus, le site e-commerce accepte toutes les devises internationales permettant ainsi la livraison partout dans le monde.

C’est plus que la façon de vendre qui a été adaptée au marché actuel, mais aussi les produits comme tels. « On voulait repenser pour qui on fabrique nos produits. Je voulais que les femmes puissent vivre dans nos chaussures, autant au bureau, qu’en faisant leurs courses, qu’en allant au 5 à 7 », affirme Jessica Bédard, qui a d’abord fait sa marque dans le milieu en créant des chaussures pour les mariages. C’est donc dans cette optique qu’elle a dessiné cette nouvelle collection d’automne. Les talons sont moins hauts et les chaussures plus confortables, une ligne qui s’axe davantage sur la nouvelle réalité du télétravail.

Les collections antérieures comportaient une quinzaine de modèles par année. La nouvelle collection en offre six. Même des «sneakers» – qui se portent désormais en presque toutes circonstances - ont été créés le printemps dernier. Les chaussures sont toujours fabriquées à la main en Italie avec des matériaux de la plus haute qualité.

Cette vague de changement aura eu un effet des plus positifs sur l’entreprise et a même propulsé ses ventes. Pour découvrir la nouvelle collection : maisonbedard.com