Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Isabelle Rhéaume
Collaboration spéciale
Isabelle Rhéaume
Relancer une entreprise en pleine pandémie, c’est le défi que s’est donné Alison Chabot, la fondatrice d’ASC Lingerie.
Relancer une entreprise en pleine pandémie, c’est le défi que s’est donné Alison Chabot, la fondatrice d’ASC Lingerie.

Le retour en force de ASC Lingerie

Article réservé aux abonnés
Relancer une entreprise en pleine pandémie, c’est le défi que s’est donné Alison Chabot, la fondatrice d’ASC Lingerie. Bien que l’entreprise ait été créée il y a quelques années déjà, elle se remet de l’avant avec une nouvelle collection et une confection gatinoise.

Mission sociale

Alison, âgée de 23 ans est une ancienne anorexique. Elle comprend exactement ce que veut dire mal se sentir dans sa peau. C’est pour cette raison qu’elle a voulu créer de la lingerie aidant les femmes à bien se sentir avec leur corps, peu importe la taille qu’elles portent.

Travaillant à temps complet dans le domaine automobile, la jeune propriétaire et designer crée et dessine ses modèles par pur plaisir. « Je veux aider à démocratiser le corps et l’acceptation de soi », me confie-t-elle.

Son souhait ? Que le corps de la femme ne soit plus discriminé sur les réseaux sociaux. Qu’une photo de femme en lingerie ne soulève pas l’ire des internautes en étant perçue comme vulgaire tandis que la photo d’un homme en sous-vêtement passe beaucoup mieux. « Le corps de la femme est un art. Il faut mettre fin à cette intimidation. »

C’est le côté humain beaucoup plus que l’aspect commercial qui motive cette entrepreneure. Pour compléter son côté créatif, elle travaille de pair avec un ami qui lui donne un coup de main du côté des opérations.

D’outre-mer à Gatineau

Auparavant fabriquée à l’étranger, les morceaux de la nouvelle collection sont entièrement faits ici à Gatineau par nulle autre que la couturière et designer bien connue Stéphanie Cloutier.

Les tissus et matériaux de confection sont achetés à Montréal, des partenariats qui ont pu être mis en place grâce aux contacts de Mme Cloutier.

Les coûts de fabrication au Canada sont plus élevés, mais les conditions de travail sont éthiques et la qualité est supérieure, des valeurs importantes pour ASC Lingerie. De plus, le contrôle de la qualité et les échanges sont beaucoup plus faciles et agréables en travaillant avec des gens à proximité.

La nouvelle collection Redemption s’adresse aux femmes de tous les âges et de tous les styles. Les tailles actuellement disponibles vont de très petit à très grand et des tailles plus grandes seront bientôt ajoutées.

L’item phare de la collection est la bralette. Souvent associée aux poitrines menues, celles d’ASC Lingerie ont été pensées et confectionnées pour offrir un bon soutien et répondre aux besoins et assurer le confort de toutes les femmes. De nouveaux modèles et des couleurs sont à venir.

Magasinez en ligne au https://asclingerie.com