Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Alexy Lavigne McPhee, directeur général de Flirt Drinks
Alexy Lavigne McPhee, directeur général de Flirt Drinks

Le kombucha pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Diminuer le gaspillage alimentaire, telle est la mission que se sont donnés Alexy Lavigne McPhee et ses associés avec l’entreprise Flirt Drinks, également connue sous le nom de Flirt Kombucha.

L’entreprise sélectionnée pour participer au programme Atteindre mon premier million initié par ID Gatineau brasse du kombucha à partir de fruits invendus. 

L’idée a commencé à mijoter dans la tête de M. Lavigne McPhee alors qu’il était à l’emploi du Bistro Olivia, à Gatineau. 

« Un moment donné, on m’a dit qu’on voulait une boisson santé pour accompagner le menu santé du bistro et c’est là que je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire avec le kombucha », raconte celui qui agit à titre de directeur général de l’entreprise. 

Quelques mois plus tard, la lecture d’un article sur le gaspillage alimentaire allait lui donner raison. 

« Ça disait qu’environ 60 % de la production agroalimentaire canadienne était jetée, se rappelle l’entrepreneur de 25 ans. Moi et mon beau-frère, qui est aussi mon meilleur ami et mon partenaire d’affaires, on n’en revenait tout simplement pas de lire ça parce que ça n’a aucun bon sens. » 

« En même temps, enchaîne-t-il, on avait un petit sourire en coin parce qu’on s’était dit qu’on venait de trouver un problème national et une entreprise qui règle un problème national, ça a un potentiel national. » 

En 2018, Flirt Drinks a été incorporé et l’année suivante, en 2019, une première gamme de kombucha a été mise en vente.


« On a continué à travailler sur notre kombucha, avec notre concept d’économie circulaire, et on est allé cogner à la porte de plusieurs épiceries de la région pour récupérer leurs invendus et ensuite les utiliser pour nos produits. Nous ce qu’on fait, c’est qu’on prend les “déchets” de certains, on les transforme et on crée des produits de consommation innovants, qui ont un impact positif sur la santé, l’environnement et la société. »
Alexy Lavigne McPhee

Innover

Le kombucha étant un marché « excessivement saturé et compétitif », l’entreprise a décidé d’innover en développant de nouveaux produits et de nouveaux breuvages comme des sodas « plus santé », toujours basés sur le concept d’économie circulaire. 

« Ce qu’on veut vraiment faire, c’est de diminuer le gaspillage alimentaire dans son ensemble et ce n’est pas seulement le kombucha qui va nous permettre d’avoir l’impact le plus imposant possible. C’est pour ça qu’on a décidé d’amener l’entreprise ailleurs », explique le jeune homme de Chelsea. 

« Parmi nos nouveaux breuvages, on a notamment un soda, mais plus santé, sans sucre ajouté, dans lequel on utilise nos fruits récupérés en grosse quantité plutôt que des agents de conservation, des sirops ou des concentrés, poursuit-il. C’est vraiment le vrai côté du fruit, goûteux, qui va ressortir du breuvage. » 

Ces nouveaux produits verront le jour à compter de la mi-avril et ils seront notamment disponibles en ligne et en épicerie. 

Alors qu’il souhaite atteindre un premier million de dollars de chiffre d’affaires avec Flirt Drinks, Alexy Lavigne-McPhee souligne que pour l’instant, l’objectif principal est d’obtenir un premier contrat avec « une grosse corporation ». 

« Un premier gros contrat comme ça nous permettrait de vendre nos produits à l’échelle provinciale et nationale et on travaille très fort là-dessus présentement. »