Publireportage

La meilleure Cage - Brasserie sportive du Québec

La Cage - Brasserie Sportive de Gatineau est le fier récipiendaire de quatre prix sur cinq au plus récent Gala de reconnaissance 2019 de Sportscene, dont le prestigieux prix du Restaurant de l’année.

Jacques Laviolette, propriétaire de la Cage de Gatineau, tient à souligner que cet exploit est le fruit d’un travail acharné : « On gagne un prix presque chaque année, mais 2019 a été la meilleure cuvée. Notre noyau est très fort : la Cage est sous la même direction depuis 30 ans et compte plusieurs employés avec plus de 10 ans d’ancienneté. On donne un excellent service, la qualité de la nourriture est là, on est constants. Les clients savent qu’ils vivront une belle expérience. »  

M. Laviolette remercie chaudement ses employés et ses fidèles clients : « Merci à nos clients qui ont pris le temps de remplir les sondages de satisfaction, merci de nous aimer et de nous le laisser savoir. C’est un grand honneur de savoir que mes employés sont heureux au travail et qu’ils en ont fait part lors du sondage de mobilisation fait auprès du franchiseur. Merci pour leur travail exemplaire et constant, au service comme en cuisine. Ils ont tous réussi haut la main les tests de clients mystères ainsi que les inspections du Bureau chef (audit) et de la MAPAQ. On est là pour longtemps! »

JACQUES LAVIOLETTE, Propriétaire de la Cage de Gatineau

Quatre prix pour la Cage - Brasserie Sportive de Gatineau

  • Prix – Expérience client
  • Prix – Employeur de l’année
  • Prix – Brigade de cuisine de l’année
  • Prix – Restaurant de l’année au Québec

Une équipe motivée et bien épaulée

Michel Binette, directeur adjoint, est très fier de faire partie de l’équipe de la Cage. Il tient également à souligner l’excellente atmosphère de travail qui y règne. « Jacques est une personne qui fait confiance à son monde, il est constant et proche de ses employés », indique M. Binette. « Il est un restaurateur passionné et expérimenté, qui favorise la coopération, le travail d’équipe. C’est toujours un plaisir de travailler avec lui. »

L’équipe de la Cage tient en estime ces quatre prix, d’autant plus qu’ils sont remis par leurs pairs. « Ces prix sont un grand honneur », souligne M. Binette. « Ça nous indique qu’on est sur la bonne voie. Jacques a une vision précise de la direction de son restaurant et il est capable de la communiquer à ses gérants et à ses employés. On est maintenant super motivés et ça va nous porter toute l’année! L’an prochain, on vise encore une fois l’excellence! »

Michel Binette, directeur adjoint de La Cage

La restauration est un domaine difficile dont la compétition est croissante à Gatineau. Les clients s’y connaissent de plus en plus en nourriture, en cuisine. On ne parle plus seulement d’offrir un bon service à la clientèle, mais bien d’une expérience client en soi. 

« Prendre un verre ici ou ailleurs, c’est la même chose », explique M. Binette. « La différence est dans l’ambiance et le service à la clientèle hors pair. Le client en veut pour son argent et nous essayons d’aller au-delà de ses attentes. C’est là où est le plaisir! »

En terminant, M. Binette aimerait remercier l’équipe en salle à manger et en cuisine et surtout, ses clients : « C’est comme l’œuf ou la poule, sans restaurant on n’a pas de clients et sans clients, on n’a pas de restaurant. Merci d’être au rendez-vous chaque semaine! »

Hommage à Jacques Laviolette

Spectaculaire. C’est le qualificatif qui s’impose pour décrire la performance de Jacques Laviolette, propriétaire de La Cage – Brasserie sportive du boulevard Gréber à Gatineau, qui vient de remporter le titre de Restaurant de l’année parmi toutes les succursales du réseau. « C’est une grande fierté pour nous », indique le vice-président aux opérations de La Cage, Jean-François Dubé. 

« Jacques et son équipe ont relevé de nombreux défis. Il est un exemple de constance dans un marché difficile marqué notamment par l’ouverture d’une seconde succursale de La Cage en Outaouais. Il ne baisse jamais les bras. C’est un « sage » dont l’expérience sert notamment à former d’autres membres du personnel de l’entreprise, afin d’en faire les meilleurs gestionnaires qui soient. Félicitations! »

Jean-François Dubé, vice-président aux opérations de La Cage

Prix pour la meilleure brigade de cuisine

Dominic Limoges est cuisinier depuis l’âge de 16 ans et est maintenant chef  exécutif à la Cage de Gatineau. Grand passionné, il carbure aux défis. « Nous n’avons jamais la même clientèle, donc ce n’est jamais monotone », raconte-t-il. « J’aime surtout les temps occupés, car c’est tout un défi de sortir de la bouffe de qualité rapidement. Je vise toujours la perfection. Recevoir un tel prix est très valorisant. Les cuisiniers sont heureux, car ça veut dire qu’on a bien travaillé et qu’on est à l’écoute de la clientèle. De voir qu’on peut aller aussi loin, c’est une source de motivation! »

Dominic Limoges, chef exécutif

M. Limoges reconnaît la valeur de son travail à travers son équipe. Il pousse ses cuisiniers à donner le meilleur d’eux-mêmes, leur offre l’opportunité de s’améliorer et de s’épanouir.


« Quand on a atteint la perfection, c’est difficile de maintenir la constance », explique M. Limoges. « On ne change pas une formule gagnante, mais c’est certain qu’il y a toujours place à l’amélioration! »

« Les gens en cuisine travaillent tellement fort, on leur lève notre chapeau », souligne M. Limoges. « Ce sont de longues heures en pleine chaleur. C’est un métier ingrat, car ils ne voient pas les réactions des clients et ne leur parlent pas. Par chance, les serveurs et les gérants font souvent part à la brigade que les clients sont satisfaits. » En bref, l’harmonie règne entre les quatre murs de la Cage  Brasserie sportive de Gatineau!