Le président et fondateur de 1VALET, Jean-Pierre Poulin

1VALET s’installe à Toronto

La « start-up » gatinoise 1VALET, qui se spécialise dans l’offre de services à domicile et le développement de « bâtiments intelligents », a conclu en mai une première ronde de capital d’amorçage de 5,15 millions de dollars, en plus d’ouvrir un bureau dans la grande région de Toronto. Cette première exportation de 1VALET hors des frontières de la capitale nationale n’est que la pointe de l’iceberg, assure le président et fondateur de l’entreprise, Jean-Pierre Poulin.

« Ce qu’on a réussi à faire, c’est lever un peu plus de 5 millions $ sur une évaluation de 50 millions $. C’est deux fois plus vite que ce que Shopify et Uber ont réussi à faire. Ce n’est pas rien ce qui vient d’arriver. Habituellement, une « start-up » va lever 2 ou 3 millions et va laisser 35 % de sa compagnie sur la table. Nous, on a levé 5,15 millions $ en un an, avant que notre produit soit sur le marché et on a seulement laissé 10% de notre entreprise sur la table. Je ne pense pas que ce soit déjà arrivé en Outaouais », lance fièrement M. Poulin. 

Ce visage bien connu du secteur immobilier dans la région - il est propriétaire du Groupe Devcore - voit grand pour 1VALET.

À LIRE AUSSI: Vendre le produit partout

Fondé à la fin 2016, 1VALET joue en quelque sorte le rôle d’un valet virtuel pour l’utilisateur. L’application permet à son usager de commander divers produits et services commerciaux dans le confort de sa demeure, à même la tablette qui est intégrée dans son unité de logement. 

De la résidente qui souhaite avoir une nouvelle coupe de cheveux à domicile au locataire qui souhaite faire changer ses pneus ou réparer son pare-brise sans avoir à se déplacer, en passant par le grand-oncle qui veut embaucher un traiteur pour préparer le dîner de Noël familial, 1VALET offre tous les services et commodités au bout des doigts.

Pour le gestionnaire d’immeubles, le logiciel permet de contrôler toutes les composantes de l’édifice. « Les poignées de porte, les caméras, les climatiseurs, les ascenseurs, les chaudières, toutes les composantes d’une bâtisse qui peuvent devenir intelligentes, on les rend intelligentes et on les regroupe dans un écosystème qui est 1VALET. Ce qu’on pense avoir créé, c’est le logiciel le plus complet et intelligent pour la gestion d’un immeuble. Ce qu’on voulait développer, c’était un logiciel qui peut connecter l’être humain avec la bâtisse. Faire en sorte que le bâtiment devient une extension de l’être humain comme le téléphone est devenu une extension de l’être humain », explique M. Poulin.