Le directeur général de la Caisse populaire Rideau-Vision, Denis Beaudry

Faire sa part pour changer 
la vie des gens

CHRONIQUE — COLLABORATION SPÉCIALE / Leader motivé et mobilisant, capable de tirer le maximum de ses ressources, Denis Beaudry, directeur général de la Caisse populaire Rideau-Vision, fait tout pour dépasser les cibles du mouvement Desjardins. « Je me rappelle qu’en sortant de l’école, je voulais aider les gens de ma communauté et j’ai trouvé l’emploi idéal. Il y a trente ans, en travaillant au sein de ce mouvement, j’ai compris que je pouvais faire une différence dans la vie des gens. »

Expert en affaires, il a géré entre autres une équipe de crédit aux entreprises avant d’accepter des postes de direction générale pour des caisses populaires de Cornwall et d’Ottawa. Citoyen très engagé dans la communauté franco-ontarienne, il a siégé sur plusieurs conseils d’administration, notamment ceux de la Francoscénie et de la Société d’aide au développement économique de Stormont et Dundas, pour ne nommer que ceux-ci. 

Quand un mouvement fait une différence!

M. Beaudry partage le bilan 2017 de sa caisse populaire Rideau-Vision d’Ottawa et de celle de Trillium qui, combinées, ont remis 353 478 $ dans la communauté, dont 138 274 $ au Fonds d’aide au développement du milieu (FADM) et 215 204 $ en dons et commandites. « C’est grâce aux membres de ces deux caisses, qui acceptent qu’une partie de leur ristourne soit investie dans la collectivité lors d’un vote tenu à leur assemblée générale annuelle, que ce Fonds est en place. »

Des milliers de personnes en bénéficient

Que ce soit en culture, en éducation, en santé ou en développement économique, des milliers de personnes bénéficient de cet engagement philanthropique. La caisse populaire Rideau-Vision innove en invitant ses nouveaux membres à verser leur part sociale à une organisation humanitaire sélectionnée de la région. En se familiarisant en même temps avec la coopération et à l’entraide, ces membres posent peut-être leur premier geste philanthropique.

Pour qu’une entreprise s’initie à la philanthropie

Denis Beaudry conseille aux entrepreneurs de s’engager seulement dans des projets crédibles auxquels ils croient personnellement. « Avec le temps, votre passion sera contagieuse et le succès sera au rendez-vous. Pour faire une différence avec son argent, il faut y croire. »

Ethel Côté est présidente de MécèneESS & Institut social