Le premier conseil d'administration de la coopérative des travailleurs et travailleuses du journal Le Droit est composé de Jean-Marc Charron, Patrice Gaudreault, Patrick Dignard, Sylvie Charette, Étienne Morin et Patrick Duquette (de gauche à droite).
Le premier conseil d'administration de la coopérative des travailleurs et travailleuses du journal Le Droit est composé de Jean-Marc Charron, Patrice Gaudreault, Patrick Dignard, Sylvie Charette, Étienne Morin et Patrick Duquette (de gauche à droite).

Journal Le Droit: Une coop est née

Investir dans la démocratie, c’est exactement ce que les employés du Droit ont fait, en décembre dernier, lors de la création de notre coopérative, afin d’assurer la publication du magazine Le Droit Affaires, que vous avez entre les mains, et du journal Le Droit que vous lisez tous les jours, sur toutes ses plateformes.

Investir dans la démocratie était pour nous une évidence. Ensemble, nous devions tout tenter pour assurer la pérennité de ce droit fondamental de tous les citoyens de l’Outaouais et de l’Est ontarien. La mission qui nous anime demeure la même : offrir une information de proximité, vérifiée et de qualité.

Investir dans la démocratie, c’est comprendre que nous devrons nous adapter rapidement à un environnement numérique féroce. Il faudra changer nos habitudes, ne rien tenir pour acquis, oser et innover quitte à se tromper à l’occasion. Comme coopérant, mais aussi comme lecteur et annonceur, il faudra y croire et s’y investir.

Investir dans la démocratie, c’est aussi de s’abonner à votre journal plutôt que de s’informer sur les réseaux sociaux qui, eux, ne dépêchent jamais un journaliste au conseil municipal, au palais de justice ou à un match des Sénateurs d’Ottawa. Et parce que rien n’est gratuit, nous devons comme citoyen y investir temps et argent.

Investir dans la démocratie veut également dire que les partenaires d’affaires et les agences de publicité se doivent de choisir les médias traditionnels locaux, des véhicules publicitaires toujours hautement efficaces pour rejoindre la clientèle locale. Le Droit est présent dans la communauté, lors d’événements majeurs par exemple. Sa soixantaine d’employés vit parmi vous. Le Droit rassemble, unit et informe les gens de la région. Si nous ne sommes pas là, qui le fera ? 

Investir dans la démocratie, c’est ce que je vous invite à faire dès maintenant en appuyant la nouvelle coopérative Le Droit dans le cadre de sa campagne de financement Je coopère pour mon journal, soit en faisant un don, soit en achetant des parts privilégiées. Soutenez-le comme vous avez soutenu la Laiterie de l’Outaouais ou la Fromagerie St-Albert, deux coopératives bien de chez nous parmi tant d’autres.

À titre de premier directeur général de la nouvelle coopérative Le Droit, j’aimerais en terminant remercier tous ceux et celles qui, de près ou de loin, ont contribué au démarrage de cette nouvelle coopérative. Un merci tout spécial à Patrick Duguay et à son équipe de la Coopérative de développement régional Outaouais-Laurentides, ainsi qu’aux partenaires et investisseurs de la première heure, pour leur appui indéfectible.