La boisson des braves

CHRONIQUE - SPIRITUEUX / C’est au XVIe siècle que l’on commence à parler du genièvre, une plante qui a été utilisée de multiples façons, puis finalement distillée pour produire le gin. C’est le genièvre qui apporte à cette boisson son côté parfumé très distinctif. La légende veut que le gin donnait courage et bravoure aux mercenaires hollandais lors de la Révolution des Pays-Bas (1578-1590).

De fabrication plutôt artisanale, on y mettait le genièvre et d’autres plantes afin de faire macérer et parfumer l’eau-de-vie. Le gin était également composé d’essence de térébenthine afin d’apporter un goût de pin. On s’est vite aperçu de l’impact sur la santé des gens qui le consommaient. La notoriété de cette boisson est attribuable à sa popularité en Angleterre. À l’époque, la production était importante et un ménage sur quatre consommait du gin, une boisson peu coûteuse et accessible. Et ce sont les soldats de sa Majesté qui l’ont apporté et popularisé partout  dans l’Empire britannique.

Aujourd’hui le gin connaît un regain de popularité. Les distillateurs misent sur des mélanges d’aromates pour se distinguer. Il faut savoir que les recettes peuvent inclure jusqu’à 120 plantes.

Au Québec, la microdistillerie gaspésienne O’Dwyer a profité de cette vague en 2016 pour lancer un premier produit. Une publicité sur les médias sociaux a créé un engouement pour le Gin Radoune qui a rapidement entraîné une rareté du produit. Ce succès a permis aux propriétaires d’établir les bases de leurs installations en Gaspésie, où la distillerie a pignon sur rue.

***

Gin Radoune

  • Le degré alcoolique: 43%
  • Prix de vente SAQ : 42.50$
  • Prix de vente LCBO : 47.55$

Nez: on sent immédiatement la présence des baies de genièvre et du pin. On note aussi un côté de cèdre et de cocottes de pin.

Bouche: l’arrivée en bouche est herbacée et terreuse, on y sent un côté huileux avec un arôme de thym et de marjolaine. On retrouve ce côté boisé de pin et de cèdre ainsi que de feuilles mortes. On se croirait vraiment en pleine forêt.

Finale: une belle finale mentholée accompagnée d’algues marines terreuses, qui nous rappellent les champignons utilisés pour la fabrication de ce gin.

Résumé: Ce gin nous fait sortir des sentiers battus. Les arômes sont particuliers et intrigants. Le Gin Radoune se consomme à sa plus simple expression, sur glace, en martini ou allongé avec du tonic. Un très bon produit qui gagne à être découvert. Rien ne goûte comme le Gin Radoune et c’est très positif. Je vous le recommande fortement !

Bonne dégustation.