Chronique publicitaire

Comment aborder un sujet délicat

Nous devons tous à un moment ou l’autre, aborder avec un employé un sujet délicat ou qu’on préférerait éviter. Que ce soit un problème d’hygiène, d’odeur, d’habillement, de comportement ou l’annonce de la coupure d’un poste, ces questions doivent être soulevées et traitées, malgré qu’il puisse être difficile de le faire. Comment s’y prendre?

Ne pas remettre à demain

Premièrement, il faut avoir le courage de le faire. C’est probablement la partie la plus difficile. Lancez-vous! Deuxièmement, il faut être proactif. Plus on attend, plus le problème deviendra important. D’ailleurs, un plan de conversation doit être prévu et l’entretien pourra débuter par « J’ai un sujet délicat à aborder avec toi et je suis mal à l’aise de le faire. » L’employé constatera que vous ne faites pas cette intervention avec plaisir. De plus, ces conversations doivent être directes et claires. L’employé doit prendre conscience du problème, la précision dans le propos est essentielle. 

L’estime de l’employé 

Il est important de ne pas brimer l’estime de l’employé, donc vous ne devez pas blâmer. L’une des clés du succès de ce type d’intervention est d’éliminer le MAIS pour la remplacer par ET quand ceci est possible. Par exemple, plutôt que de dire « Ton esprit d’équipe est remarquable, mais nous devons discuter de ton habillement », dites plutôt « Ton esprit d’équipe est remarquable et nous devons discuter de ton habillement ». La conjonction MAIS amène la perception d’une critique et risque de mettre l’employé dans une position défensive tandis que l’utilisation de ET apporte une ouverture aux discussions.  

L’importance de l’écoute

Une conversation est un processus d’échange qui implique de parler, mais également d’écouter. Soyez en mode écoute active. En laissant votre employé parler, vous allez peut-être apprendre que son problème d’odeur est lié à un problème de santé qui est beaucoup plus délicat à traiter. Finalement, il faut admettre que certaines conversations, bien que toutes les précautions nécessaires aient été prises, ne se termineront pas comme vous le souhaitez. Rappelons-nous qu’il est difficile de prévoir les réactions lors de discussions délicates. C’est cela, la gestion des ressources humaines. Dans ce cas, d’autres interventions devront être prévues. 

Mario Leblanc, C.R.H.A., Président

Conseil d’expert

Au cabinet de consultation Leblanc et Associés, nos professionnels en gestion des ressources humaines (C.R.H.A.) ont les compétences nécessaires pour vous appuyer dans vos discussions délicates. Comme gestionnaire, vous devez agir dès qu’une situation est portée à votre attention. Prenez soin de documenter objectivement les faits reprochés et rencontrez rapidement l’employé. Faites un plan de conversation avec un objectif précis et au besoin, un échéancier clair et réaliste qui lui donnera la chance de s’amender. Généralement, la discussion se passe très bien et l’employé surmonte l’épreuve.