Jason Bellefleur a débuté sa carrière de physiothérapeute en 2006, à Ottawa.

Le défi de la croissance

Depuis qu’il a mis la main sur le prix Jeune Entrepreneur de l’année en 2011, Jason Bellefleur a régulièrement vu son parcours en affaires ponctué d’honneurs. Dédié à offrir un service à la clientèle hors du commun, le fondateur de Bellefleur Physiotherapy éprouve une véritable satisfaction lorsque son équipe régénère les habiletés, voire les passions, des fidèles qui fréquentent sa clinique. Portrait d’un professionnel près des gens, et d’Orléans.

C’est en 2006 que le bachelier en physiothérapie débute sa carrière à Ottawa. « J’ai travaillé sept ans avant d’envisager la création de mon propre emploi », explique M. Bellefleur. « Deux autres années m’ont permis d’avoir de bonnes responsabilités et de m’outiller à faire le grand saut », poursuit-il. Déterminé, le professionnel fonde sa clinique à l’automne 2013. Il s’initie dès lors à une nouvelle passion, celle de « développer quelque chose », une entreprise, un projet de vie.

En 2017, le Ottawa Business Journal a décerné la quatrième position à Bellefleur Physiotherapy dans son palmarès annuel des 10 compagnies ayant eu la plus forte croissance à Ottawa.

« J’ai eu la chance de pouvoir compter sur la présence de mon frère Dave, dès les premiers mois de l’aventure. Ma femme s’est également jointe à Bellefleur Physiothérapie, elle qui est très douée pour tout ce qui est stratégique. C’est une présence essentielle pour mon frère et moi qui avons avant tout une pensée de physio. Notre chimie familiale nous a certainement permis de nous propulser jusqu’à notre situation actuelle », confie l’entrepreneur, reconnaissant.

L’atmosphère d’une entreprise qui prospère

Cette situation d’affaires enviable s’explique par la croissance des ventes de 349,9 % en trois ans de la clinique ottavienne. Cet engouement n’est pas passé inaperçu, puisque le Ottawa Business Journal a décerné, en 2017, la quatrième position à Bellefleur Physiotherapy dans son palmarès annuel des 10 compagnies ayant eu la plus forte croissance à Ottawa. Notons que les neuf autres en lice étaient affiliées au secteur des technologies. 

« Je peux avouer qu’un de mes plus grands défis a été lié à cette croissance rapide », se remémore le fondateur.

« Nous avons toujours essayé de créer une atmosphère plus chaleureuse que la plupart des concurrents en santé et bien-être », avance M. Bellefleur en évoquant les nombreuses statuettes qui garnissent ses tablettes. « Près de notre machine à café, nous avons affiché les quatre éléments primordiaux qui dirigent notre service: la connexion avec le client, l’attention portée au client, le confort et la simplicité », dévoile-t-il, en ajoutant qu’il est essentiel d’avoir une atmosphère qui plaît aux usagers.

Une gamme complète de soins professionnels vient consolider ce climat de travail. « Nous avons fait le pari de rester uniquement actif dans notre créneau. Nous couvrons de A à Z ce que propose notre profession et je crois que c’est également une distinction favorable pour nous », assure le principal intéressé. Le local récemment rénové du boulevard St-Joseph à Orléans accueille plus d’une quinzaine d’employés afin de soutenir le volet opérationnel.

S’impliquer et réseauter

Originaire du sud-ouest de l’Ontario, Jason Bellefleur est initialement venu dans la capitale fédérale pour son programme scolaire offert en français à l’Université d’Ottawa. « J’ai la chance d’avoir des racines du Nouveau-Brunswick et d’avoir fréquenté une école francophone dans ma jeunesse. Je me sens bien à Orléans pour l’aspect linguistique et, à mon tour, je perpétue cet atout à mes enfants », mentionne le père de deux jeunes filles.

S’impliquer dans la communauté d’affaires à Orléans a assurément contribué à populariser les services du professionnel lors des premiers pas de la clinique. Les événements de réseautage, ainsi que les années de participation à la Chambre de commerce ont servi à structurer son profil entrepreneurial, notamment par la fréquentation de personnes inspirantes. « J’ai eu la chance de saisir tôt l’importance de bien s’entourer », fait-il valoir.

Articuler son expansion

Jason Bellefleur s’investit en plus au sein du comité de planification du futur Carrefour Santé d’Orléans. Il s’agit d’un projet pilote en Ontario de regroupement de plusieurs services de santé dans un même édifice. L’entrepreneur participe au développement à titre de conseiller et membre de la communauté.

S’investir dans la communauté est bien, mais structurer l’avenir de Bellefleur Physiotherapy l’est aussi. Il a pour objectif de posséder quatre cliniques dispersées à Ottawa afin d’offrir un service de proximité à sa clientèle. « Nous comptons optimiser encore davantage l’utilisation de chaque chambre dans notre local actuel. Une fois cette première succursale parfaitement rodée, nous prévoyons ouvrir un deuxième emplacement, idéalement à la fin de 2018 », avance pragmatiquement M. Bellefleur.