PUBLIREPORTAGE

Énergie verte: un virage important  

Contenu commandité
Engagée depuis 1959 dans la distribution de produits gaziers aux entreprises, institutions et familles de la région, Gazifère a entamé le plus important virage énergétique de son histoire. En support au plan pour une énergie verte du Québec, l’entreprise propose maintenant à sa clientèle du gaz naturel renouvelable (GNR) depuis 2020 et travaille maintenant à élargir l’offre à l’hydrogène vert, deux énergies propres.

« Notre ambition est claire », explique son directeur général, Jean-Benoît Trahan. « Nous voulons devenir le premier distributeur de gaz naturel en Amérique du Nord à offrir un réseau composé à 100% d’énergies vertes et renouvelables. Pour y arriver, nous menons parallèlement des projets de développement de gaz naturel renouvelable et un autre pour injecter de l’hydrogène vert à notre réseau, une technologie qui est au cœur des stratégies fédérales et provinciales des prochaines années. »

Partenariat
Gazifère, expert dans la distribution de gaz naturel, s’est associé à Evolugen, dont les centrales hydroélectriques pourront procéder à la production d’hydrogène par électrolyse (on applique une charge électrique à l’eau, ce qui brise le lien entre les atomes formant sa molécule afin de produire deux gaz distincts: l’hydrogène et l’oxygène). L’hydrogène vert sera ensuite incorporé au gaz naturel, un peu comme l’éthanol l’est à l’essence. « On parle d’un investissement à la hauteur de 90 millions, dont 40 millions pour Gazifère. L’aboutissement est prévu en 2023-2024 », explique M. Trahan.

Quant au gaz naturel renouvelable, Gazifère injecte déjà 1% de GNR dans son réseau depuis le 1er janvier 2020. « L’intégration du GNR se poursuivra graduellement, avec un plancher minimum de 5% du volume de gaz distribué d’ici 2025. Nous visons toutefois à atteindre, pour 2030, un minimum de 10% des volumes pour le secteur industriel, 25% pour le commercial et 50% pour le résidentiel », indique le directeur général.

Engagement 
Évidemment, la participation des consommateurs est la clé de la réussite de cette transition. À ce sujet, M. Trahan plaide l’impact réel des gaz à effet de serre sur l’environnement, « particulièrement dans le transport par camion, pour lequel une conversion efficace à l’électricité ne peut être envisagée avant plusieurs années. Le gaz naturel renouvelable et l’hydrogène vert sont des solutions éprouvées et réalisables à court terme. »

Cette conversion entraînera-t-elle une hausse des coûts aux consommateurs? « La transition énergétique ne se fera pas sans coûts additionnels. Cependant, il est possible de réduire de manière importante ce surcoût en misant sur des approches novatrices et locales. C’est pourquoi Gazifère travaille avec des partenaires locaux, dont Evolugen, pour réaliser des projets de production d’énergie verte locale à prix compétitif. Nous sommes convaincus que cette approche sera également bénéfique pour l’économie locale, via la création d’emplois dans le développement d’un pôle d’énergie verte; et ce sans compter les nouvelles opportunités d’affaires découlant d’un accès à une nouvelle énergie en Outaouais, l’hydrogène vert », indique M. Trahan. 

Visitez le site web de Gazifère pour participer au changement.

Gazifere.com
Info@gazifere.com
819 771-8321