Contenu commandité
Salut, bonsoir 2020
Salut, bonsoir 2020
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Moments marquants de la scène économique à Ottawa en 2020

Dominique La Haye
Dominique La Haye
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés

Shopify poursuit sur sa lancée

Le géant ottavien du commerce électronique Shopify a vu ses revenus augmenter cette année, malgré la pandémie, dépassant même les attentes de Wall Street au troisième trimestre. La société a enregistré des revenus records, en clôturant le mois de septembre avec des revenus de 767,4 millions $ américains, représentant une hausse de 96 % par rapport à l’an dernier. Shopify a aussi recueilli près de 1,5 G $ après avoir vendu plus de 2,1 millions d’actions de classe A.

+

56 M $ pour des essais cliniques de vaccination

Dans la foulée de la pandémie, l’entreprise Variation Biotechnologies basée à Ottawa s’est vu octroyer du gouvernement fédéral une somme pouvant aller jusqu’à 56 M $, à même le Fonds stratégique pour l’innovation, afin d’appuyer les essais cliniques d’un vaccin expérimental contre la COVID-19.

+

Spartan Bioscience et son test de dépistage rapide

La société Spartan Bioscience d’Ottawa a reçu l’approbation de Santé Canada pour son test de dépistage rapide de la COVID-19. Le test de Spartan consiste en un analyseur d’ADN portable appelé « Spartan Cube », qui a la taille d’une tasse à café. Le cube procède au test avec les cartouches de test COVID-19 de Spartan et des tampons brevetés, fabriqués à Ottawa. Le test automatisé peut être utilisé par du personnel non spécialisé dans des environnements, tels que les aéroports, les postes frontaliers, les cabinets médicaux, les pharmacies, les cliniques et les communautés isolées.

+

Acquisition de plus de 80 M $

La société de logiciels d’Ottawa Kinaxis a fait, cet été, l’acquisition de la start-up torontoise Rubikloud, spécialisée en intelligence artificielle pour la somme d’un peu plus de 81 M $. Il ne s’agit pas de la seule acquisition de Kinaxis cette année. L’entreprise, qui a vu le jour en 1995, a également fait l’acquisition en début d’année de Prana Consulting, une société basée en Inde.

+

Amazon : un deuxième centre de distribution ouvrira à Ottawa

Le géant du commerce en ligne a annoncé cette année son intention d’ouvrir un deuxième centre d’expédition à Ottawa en 2021. Cette initiative devrait permettre de créer plus de 1000 emplois s’ajoutant aux 600 emplois qu’avaient généré l’ouverture, en 2019, d’un premier centre de distribution d’Amazon érigé dans l’est d’Ottawa.

+

Ottawa prend du galon en « talents » en haute technologie

La capitale nationale a pris du galon, cette année, en grimpant de 5 positions pour se hisser au 14e rang du palmarès de CBRE, qui constitue le classement d’analyse de marché de l’emploi en haute technologie. Ottawa est ainsi la ville canadienne ayant connu la plus forte montée au classement des 50 villes en Amérique du Nord. D’après la CBRE, Ottawa détient une plus forte concentration de talents technologiques. 

+

Mindbridge se taille une place sur la liste du Forum économique mondial

La jeune compagnie MindBridge, située dans l’est d’Ottawa, a réussi à se tailler une place sur la liste des pionniers technos du Forum économique mondial. L’entreprise se spécialise, entre autres, dans la création d’une technologie d’intelligence artificielle permettant de détecter les anomalies financières échappant à l’oeil des comptables et des vérificateurs.

+

Investir Ottawa mis à contribution pour créer une plateforme de commerce électronique

Le gouvernement fédéral a annoncé l’octroi de 57 M $, à travers l’agence fédérale FedDev Ontario, pour aider les entreprises à adopter les technologies numériques. Une partie de cette somme est distribuée à travers une plateforme numérique « des rues principales » pour laquelle Investir Ottawa sera mis à contribution. Quelque 4 000 entreprises de l’est de l’Ontario sont à mettre en place des sites de commerces électroniques et utilisent le commerce électronique et la technologie numérique dans le but de développer de nouveaux marchés durant la pandémie.