Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Toute la famille contribue au succès de CarpeDiem. À commencer par leur fils Édouard ( à gauche ), et leur fille Emy-Rose ( à droite ). Au centre, les parents et copropriétaires de CarpeDiem, Vicky Veilleux et Michael Mercier.
Toute la famille contribue au succès de CarpeDiem. À commencer par leur fils Édouard ( à gauche ), et leur fille Emy-Rose ( à droite ). Au centre, les parents et copropriétaires de CarpeDiem, Vicky Veilleux et Michael Mercier.

CarpeDiem avec les trésors naturels de l’Outaouais

Sandrine Vieira
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Vicky Veilleux et Michael Mercier sont tous les deux enseignants. Durant l’année scolaire, ils se dédient à leurs élèves, mais lorsque l’été arrive, leur travail prend une tout autre allure. Depuis deux ans, le couple de la Haute-Gatineau a démarré une entreprise qui se spécialise dans l’organisation de forfaits plein air sur terre, sur eau et sur mesure.

Ceux et celles qui souhaitent découvrir les beautés de la Vallée-de-la-Gatineau peuvent profiter des services de CarpeDiem Aventures. L’entreprise leur permet de louer de l’équipement de plein air, tel que des vélos, kayaks, canots et planches à pagaie. Depuis l’été dernier, les visiteurs peuvent aussi loger dans leurs hébergements insolites, comme le prêt-à-camper et les tentes suspendues situées aux abords du lac Edja, à Blue Sea.

« L’idée est née autour d’un feu de camp. Tous les deux, on était en milieu de carrière en éducation, et ça faisait longtemps qu’on se disait que ça serait le fun d’être nos propres patrons et de voir ce qu’on serait capable de faire », explique Vicky Veilleux, la copropriétaire de l’entreprise.

Pour le couple, qui était déjà amateur de voyages à sac à dos et d’expéditions, c’était une occasion parfaite de faire découvrir leur coin de pays à leur communauté.

« On sensibilise notre communauté, on leur montre qu’on a des coins incroyables, des rivières et des lacs qui sont supers. C’est aussi permettre à nos gens de voir qu’il y a de belles choses à faire en plein air. C’est une belle culture à développer », croit Vicky Veilleux.

Un secteur rentable

Et l’idée a fonctionné puisque depuis qu’elle et son conjoint ont mis l’entreprise sur pied, en 2018, le développement a été exponentiel.

Le projet qui a débuté en offrant des services de location de vélos a dû se développer rapidement, en raison de la demande et de l’engouement de la clientèle.

« On est situé sur le bord de la piste cyclable, on a bâti notre premier plan d’affaire autour de ça, et finalement on s’est dit qu’on avait plusieurs lacs aussi, donc on a acheté des canots. Le premier été, on en a déjà manqué, il m’aurait fallu le double de ma flotte », affirme Vicky Veilleux.

Cet engouement pour les embarcations nautiques n’a cessé de surprendre le couple d’entrepreneurs. « Étonnamment, les vélos, ça a moins marché. On s’est dit qu’on allait analyser notre marché et doubler le nombre de nos embarcations nautiques. ».

Comment expliquer une telle demande ? « Il y a des gens qui n’ont pas ces embarcations-là. Et ça prend de la place, les gens qui sont en ville, ils adorent la location, parce que ce n’est pas contraignant », note Vicky. « Ça a été très bénéfique pour notre entreprise, cette location d’équipement. »

L’amour du public

En octobre dernier, CarpeDiem Aventures a remporté le Prix coup de cœur du public aux Prix Vertuoses, une distinction accordée par l’organisme Enviro Éduc-Action et ses partenaires aux projets environnementaux les plus inspirants en Outaouais lors de sa soirée virtuelle.

« Nous sommes époustouflés par le leadership des organisations qui portent ces initiatives vertes concrètes et innovantes », a réagi la directrice générale d’Enviro Éduc-Action, Geneviève Carrier.

L’entreprise est donc celle qui a récolté le plus de votes de la part du public gatinois. Pour l’entrepreneure, c’est un prix qui reflète non seulement le fruit de leurs efforts, mais aussi du soutien de la population.

« On est très fiers. On ne pensait pas qu’on allait avoir un aussi grand rayonnement, se réjouit-elle. Il y a avait des grosses pointures à ce gala. C’est bien de gagner un prix, mais quand ça vient du public, ça veut dire qu’il y a des gens qui sont derrière nous, qui aiment ce qu’on fait et qui nous appuient là-dedans. »

Les autres lauréats des Vertuoses 2020 étaient la Municipalité de La Pêche ( pour son Programme Fonds vert ); l’entreprise Flirt Drinks ( pour Flirt Kombucha ); les organismes Conservation de la nature Canada et le Marché de l’Outaouais ( ex aequo dans la catégorie OBNL et associations ); et la famille Chartrand-Rainville, pour son sens de l’éco responsabilité, un prix présenté par le quotidien Le Droit.

Un autre été pandémique?

Comme plusieurs autres entrepreneurs, la pandémie de la COVID-19 a bouleversé les plans de Vicky et Michael. Les deux, qui étaient en train d’effectuer les démarches pour l’ouverture de leur camping en mars dernier, ont dû tout repenser. « Au lieu d’avoir un bloc sanitaire, on a décidé d’ouvrir le camping quand même et d’installer des toilettes sèches. », poursuit Mme Veilleux.

Si le Québec était alors sur pause, l’achalandage qu’ils ont connu a été « phénoménal », selon la p^rofesseure de science au secondaire. « Les gens voulaient sortir, voulaient venir en plein air. Il y a au moins la moitié de la clientèle qui vient de Gatineau-Ottawa, et le quart de l’achalandage vient de Montréal. ».

L’été prochain, le couple d’entrepreneurs a l’intention d’ouvrir son chalet d’accueil doté de l’électricité et de l’eau courante, de quoi augmenter le niveau de confort des visiteurs. Pour le reste, ils continueront de développer leur offre actuelle et d’innover afin de faire découvrir les richesses de la région.